AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bite me or kill me est officiellement ré-ouvert !!! Bienvenue !!! Voté pour le forum ICI =)

Partagez | .
 

 Looks like a date ... Klaus ft Caroline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Looks like a date ... Klaus ft Caroline    Dim 14 Avr - 13:34

„ CarolineANDKlaus Looks like a date
Elle ne savait pas si Klaus avait juste le don pour trouver de quoi l'agacer, ou s'il le faisait exprès ! Sans doute un peu des deux ! Mais pour le coup, elle devait avouer qu'il y était arrivé à la perfection ! Elle n'avait pas du tout aimé sa remarque. ET bien entendu ne c'était pas gêné de le lui faire comprendre ! Le fait que Klaus reste toujours aussi calme et serein avait tendance a aussi agacer Caroline ! C'est comme s'il prenait plaisir à l'énerver ! ET elle était persuadé en réalité que c'était le cas ! Elle savait qu'elle avait un côté assez marrant quand elle s'énervait ! Et peut être était ce aussi surement un moyen de la tester et de se rassurer qu'il ne risquait vraiment rien à être "proche" d'elle ! Elle l'écouta et se pinça les lèvres... certes. Il avait éclairé son esprit sur le monde de l'éternité et ne cessait pas de lui donner des informations et même carrément des conseils parfois. Elle ne savait pas pourquoi dans le fond il faisait cela ! Elle savait qu'il la trouvait forte, belle, étincelante... soit et après ?! Elle n'était pas dupe, un hybride originel comme lui, qui a traversé mil ans en se méfiant de tout et de tout le monde ne pouvait pas juste souhaiter sa compagnie et être une sorte de... "mentor" car elle avait un joli minois et un brin de jugeote ! Elle suppose qu'elle n'aura jamais réellement la réponse ou bien peut être qu'elle la connait mais ne veut tout simplement pas la voir ou du moins, n'est pas prête à la voir encore. Son regard rivé à celui de Klaus qui lui explique qu'en faisant toujours son possible pour connaître les autres elle avait une certaine grandeur d'âme que jamais personne ne lui rendrait... Il n'avait pas tord en vérité. Elle le savait... pourtant, elle connaissait une exception à la règle.

-But ...you do...

Elle avait penché légèrement la tête sur le coté, son regard se releva vers celui de Klaus lentement pour s'y accrocher une infinie seconde où elle laissa transparaître quelque chose de troublant et nouveau dans son regard. Cette espèce de lien indéfinissable et alchimique entre eux se lisant parfaitement. Si personne ne faisait réellement l'effort de la comprendre... lui réunissait largement tous ses efforts pour la connaître, la comprendre et pouvoir lire en elle comme dans un livre ouvert. Se qui était assez flipper, d'autant plus quand il y parvenait ! Alors, elle savait elle aussi, que Klaus connaissait tout de lui, il maîtrisait et assumait absolument tout de lui ! Peut être était ce donc pour cela qu'il pouvait aisément prendre son temps pour s'intéresser à elle comme elle doit bien se le dire... jamais personne auparavant. Dans son cercle d'ami, dans sa famille... il y a du soutient, de la loyauté... mais de la compréhension ?! Elle n'en ai pas certaine... Quitter Mystic Fall's ... elle y pensait ! Mais ça ne serait pas pour tout de suite ! Elle devait d'abord trouver l'impulsion qui la fera décoller vers de nouvelles expériences ! Et quand il tenta de lui faire croire qu'elle ne devait pas perdre de temps... elle le rappela à l'ordre... l'éternité était faite pour quoi si on ne pouvait pas prendre son temps justement ! Elle eut une certaine fierté en l'entendant !

-Quand l'élève surpasse le maître...

Elle se mit à rire doucement en prenant son verre de vin et le porter à ses lèvres doucement en secouant la tête. Au final, elle se sentait vraiment de bonne humeur ce soir... elle se sentait elle même. Elle n'avait réellement pas besoin de faire semblant ! Elle pouvait juste être elle avec son caractère tempétueux, ses défauts, ses qualités... être pleinement elle ! Et ne pas se sentir ou quelques rares minutes où elle l'a aussi rapidement rappelé à l'ordre ! Si elle ne jugeait pas, lui devait en faire autant ! Entre eux, c'était une histoire de partage ! C'était à présent indéniable ! Elle l'écouta à propos de ces villes vampirique et à sa définition, à se qu'il y avait ressentit... étrangement... tout lui dicter qu'elle non plus ne le supporterait pas longtemps. Pas pour une question d'être au dessus ! Ou d'avoir le pouvoir ! Mais elle avait tout de même un caractère fort de parfois même souvent de Leadeuse. Elle est toujours celle qui tire tout le monde vers le haut et ne risque pas de se laisser marcher sur les pieds par qui que se soit ! Pas même avec Klaus ! Elle fit une moue et déclara naturellement...

-En vérité je confirme... je ne pourrais PAS vivre dans une pareille ville ! No... way !

Elle avait prit ce petit air maniéré qu'elle pouvait avoir par moment, levant ses mains en appuyant ses mots et son intonation sur "no way" avant de sourire. Caroline était pleine de vie, quand elle s'exprimer, il n'y avait pas que sa parole qui s'exprimait ! Son regard avait des expressions variées, ses mains parlaient, le pli de ses lèvres, certaines mimique de son visage ! On pourrait réellement en faire une encyclopédie ! Mais l'avantage, ou le désavantage ! Etait qu'à force de la côtoyer on pouvait anticiper ses réactions rien qu'à tel regard, ou telle attitude, telle mimique ! Elle écouta son récit sur la rivalité avec son frère et son refus presque total d'avouer qu'il avait eut de quelconque réel sentiment pour cette Tatia ou une femme quelle qu'elle soit ! Les derniers mots furent très dur elle trouva... elle fronça les sourcils.

-Pourquoi futile et inutile ?! Pourquoi ne vous accordez vous jamais un peu de répit là dedans Klaus ?! Je sais ! Je ne peux pas comprendre... je suis trop humaine... trop jeune... trop naïve ! Il n'empêche que malgré la cruauté dont vous avez pu faire preuve envers mes amis et bien d'autre âme dans ce monde... je pense réellement que l'âme avec laquelle vous êtes le plus dur et cruel... c'est vous même ! Quand est ce que vous vous êtes autorisé une trêve ?! Du répit ! Vous avez passé tellement de siècle à vous méfier de tout à cause de trahison incessante... que vous n'avez jamais apprit à profiter simplement des choses simples et merveilleuses que l'éternité aurait pu vous offrir à vous aussi ! Et pourrait encore vous offrir... il n'est jamais trop tard quand on a l'immortalité avec nous.

Elle était agréable sincère dans les paroles qu'elle venait d'avoir. Elle avait du mal à le voir aussi dur avec lui même au final ! C'était à lui qu'il s'empêcher de vivre énormément de chose uniquement par crainte d'être trahit mais... que pouvait il craindre au final ?! Si quelqu'un le trahissait il avait largement les moyens de lui faire payer ! Il était intouchable ! Personne n'avait le moyen de le tuer à présent ! Mickael ne le hanterait plus jamais et Esther non plus. Alors pourquoi même là ne s'accordait il pas le répit que dans le fond lui aussi mériterait. Personne ne l'empêche d'y accéder excepté lui même ! Si lui lui apprenait la manière dont elle devait embrasser et embrasé l'éternité... lui avait encore une partie de l'éternité inexploitée encore ! Et elle la lui montré doucement du doigt. Elle ne sait pas pourquoi, elle devait souhaiter au contraire qu'il s'enfonce et se fasse le plus de mal possible sans qu'ils aient tous à lever le petit doigt... mais... elle ne le faisait pas. Elle n'y parvenait pas. Elle était bien trop entière pour faire cela. Quand elle osa en demander plus sur lui, la réponse brusque et sur la défensive qu'il lui rétorqua ne déstabilisa en rien la jeune vampire qui planta son regard bleu plus profondément dans celui de Klaus et affirma son ton.

-Come on Klaus ! I'm here tonight ! With you... trust me like I trust you ... Show me that I'm not here for nothing... I dare you ?!

Autant sa phrase était empreinte de sincérité et de réelle envie qu'il partage un peu plus avec elle ! Elle lui avait donné énormément d'elle ce soir ! Et lui aussi elle en avait conscience, mais là elle voulait elle ne sait pas... qu'il lui montre réellement qu'elle n'était pas la seule à avancer une certaine confiance envers l'autre pour être ici à cette table ce soir. Quand à la fin de sa phrase... c'était clairement pour y mettre une certaine "complicité"... c'est lui qui lui avait lancé ce défi un soir sur un banc à l'extérieur de Mystic Grill. Elle ne lui laissait aucun répit en continuant de le fixer intensément sans sourciller. Pourtant, sous l'intensité de cette échange... elle ne saurait expliquer tout se qui vibrer en elle ! Comme à l'affût Dans l'attente de sa réponse, elle le mettait clairement devant le fait accomplie et elle savait qu'il n'avait pas du prévoir ceci dans ses plans ! Elle avait prit le contrôle dans un revirement de situation à l'instant où il s'y attendait le moins ! Un contrôle fragile bien entendu ! On avait jamais réellement le contrôle avec Klaus. Tout se qu'elle voulait, c'est qu'il lui montre s'il était capable de s'impliquer plus personnellement. Il avait mit en oeuvre énormément de choses ce soir et bien d'autre fois... mais elle ne voulait pas qu'il se cache derrière tous ces artifices si gigantesque et majestueux soit il.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Looks like a date ... Klaus ft Caroline    Dim 14 Avr - 21:43



Looks like a date
Feat. Klaus & Caroline




    Klaus était à l'aise, assis là, énumérant la beauté de l'âme de Caroline et ce qu'elle en faisait avec générosité. Il savait qu'ainsi, il la touchait. Ce n'était qu'en disant la vérité aux gens qu'on les touche. Et pour connaître la vérité, il faut être attentif. Klaus avait appris à déceler les moindres faiblesses des gens, leurs vraies natures et ainsi, il pouvait aisément les manipuler, jouant avec leurs émotions, leurs failles. Mais dans le cas de Caroline, ses intentions n'avaient rien de néfaste. Il ne voulait lui faire aucun mal. Alors, il lui donnait des conseils, pour qu'elle se renforce. Elle en avait besoin, selon lui. Alors qu'il prenait son verre, elle prononça ces mots qui le firent stopper tout mouvement le temps d'une demi seconde. Son regard, tremblant et légèrement embué, croisa le sien, un très court instant, furtif mais intense. Il vit dans son regard quelque chose qu'il n'avait jamais vu jusqu'alors et qui le troublait. Rapidement, il porta son verre à ses lèvres et reprit un visage impassible. Il se rendit compte alors, une fois de plus, que Caroline aussi faisait attention. Et peut-être qu'elle ne le laissait pas transparaître tout le temps. Ces trois mots résonnèrent un moment alors qu'ils avaient repris une conversation sur un ton plus léger. Elle avait effectivement l'éternité pour quitter MF, c'était un fait. Il arqua un sourcil et demanda, curieux
    _ Donc tu te considères comme une élève, Caroline ?

    Il doutait que Caroline puisse être son élève, mais cela aurait surement été très amusant. Il la regardait avec un petit sourire, heureux de cette soirée. Il se sentait apaisé et pour une fois tranquille. Il restait méfiant car c'était dans sa nature, mais il ne ressentait pas l'habituelle épée de Damoclès pointée sur son crâne. Il passait une merveilleuse soirée en sublime compagnie. Et il appréciait chaque moment de celle-ci. Caroline était une vraie inspiration, et alors qu'elle prononçait ses mots avec un petit accent et des gestes maniérés, il rigola doucement. Elle était pleine de joie qu'elle arrivait aisément à la lui communiquer. Tous ses sentiments qu'il avait tellement peu ressentis faisaient surface en sa présence. Et, il devait bien l'avouer, cela faisait du bien. Il reprit cependant son sérieux alors qu'elle évoquait les terribles trio. Il essaya de se remémorer cette époque avec clarté. Il était encore humain à cette date et mine de rien, ses souvenirs étaient lointains. Ce fut à ce moment-là que Caroline se mit à adopter un discours ultra positif et il la regarda avec un air... pas du tout convaincu. Son regard se ferma d'un coup et d'une voix plus dure, il demanda un peu sèchement
    _ Et qu'est-ce que l'éternité offre aux monstres, Caroline ? Explique moi...

    Il ne voyait pas comment il pourrait se donner du 'répit'. Cela semblait si facile pour elle, mais il ne pouvait pas se laisser aller à des sentiments éphémères et inutiles. Qui plus est, il faudrait déjà trouver une personne qui ne veuille pas le tuer. La tâche était bien trop dure pour être réalisable. Pourrait-elle le faire ? Alors qu'il la regardait, cette question lui vint. Il doutait que Caroline puisse lui pardonner tout ce qu'il avait fait à Tyler. Par la suite, alors qu'elle insistait et le provoquait même pour qu'il 'parle'. Mais il ne comprenait pas du tout son but pour le coup et restait étonné de la voir ainsi si curieuse. Il plissa légèrement les sourcils et la regarda en demandant
    _ So, tell me what do you came for ? (Alors, dis moi pourquoi tu es venue ?)




Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Looks like a date ... Klaus ft Caroline    Dim 14 Avr - 22:34

„ CarolineANDKlaus Looks like a date
Elle ne saurait décrire se qu'il venait de se produire entre eux, mais ces trois petit mots qu'elle avait prononcé spontanément car ils étaient tout simplement évident, vint à leur faire croiser un regard bref mais intense et nouveau. Il y avait un elle ne savait quoi qui venait de se produire d'assez fort pour les déstabiliser l'un comme l'autre. Klaus en avait même arrêté tout mouvement avant de reprendre contenance avec une gorgée de vin... elle eut exactement le même réflexe pour reprendre ses esprits. Elle se rendait compte que ce soir des portes s'ouvraient en elle, la laissant découvrir des choses qu'elle refusait de voir auparavant. C'était très étrange, c'était comme si au fur et à mesure des minutes et heures écoulées à ce rendez vous, les barrières s'affaissaient ! Les mettant l'un comme l'autre devant le fait accomplit ! Ni elle, ni lui n'avait certainement pensé que ce rendez vous se déroulerait ainsi et avec si peu... d'animosité ! Elle se rendit compte alors... se surprit... a pouvoir oublier par instant toutes les horribles choses qu'il avait fait. Son ventre se noua et elle se félicita qu'il ne puisse pas lire cette pensée ! Reprenant leur conversation sur MF, elle eut un sourire en l'entendant. Elle eut un petit rire et décida de continuer à plaisanter là dessus pour se détendre...

-Mmmm maybe so.... mais alors si c'est le cas, je suis la plus indisciplinée et rebelle des élèves que vous aurez croisé en 1000 ans !

Elle rit et termine son deuxième verre de vin ! Il était excellent et réchauffait le corps de la jeune vampire. ça faisait du bien de passer une telle soirée même si elle était totalement en pleine tourmente ! Elle savait pertinemment qu'une fois la porte de chez elle refermée... tout un flot de pensée et de ressentit et du culpabilité aussi peut être aller surgir et la tourmenter pendant des jours et des jours. Sur la question des trios, elle en eut rapidement plus rien à faire, autre chose avait attiré son attention, quelque chose qui touchait Klaus plus personnellement ! Et même si c'était risqué, elle avait à coeur de ne pas lâcher l'affaire ! Le ton dur et le regard froid de l'hybride ne refroidissant en rien Caroline, pire... en l'entendant elle soupira et se passa un main sur le visage.

-Vous voyez que j'ai raison ?! Après toutes ces années, vous continuez à seulement vous définir comme un monstre... une "abomination"... Why is it so hard to believe you deserve a second chance ! I'm sorry but I know you're not ONLY the monster that you want to be ! It is not because you were hurted, you must forever hide behind the hybrid ! Je ne dis pas d'abandonner ce pour quoi vous vous êtes battu tous ces siècles... juste... de penser qu'il y a autre chose ! Une nouvelle page... un nouveau chapitre. Nous sommes tous des abominations, tous des monstres, nous avons tous tué et fait d'horrible chose. Pourquoi je mériterais une éternité meilleure que la votre ?! Ou n'importe quel autre vampire sur cette Terre ! Vous m'avez ouvert les yeux Klaus... vous m'avez montré comment accepter se que j'étais... comment en faire une expérience unique ! Comment ne pas prendre l'éternité comme une damnation mais comme une chance ! Mais vous ?! Quand est ce que vous ouvrirez les yeux ?! Vous n'avez plus à craindre pour votre vie à présent, vous avez évincés toutes les menaces ! Vous avez était assez fort pour vivre 1000 ans dans une éternité hostile... pourquoi ne seriez vous pas assez fort pour en voir un autre aspect à présent ?!

Elle savait qu'elle le poussait dans ses retranchements tout comme lui savait le faire avec elle ! Il lui montrait l'immortalité et le visage qu'elle ne connaissait pas, elle lui montrer un visage plus humain de cette éternité. L'un comme l'autre en on une image très réelle, diamétralement opposée mais réelle ! Et aussi vrai l'un que l'autre ! Quand le feu et la glace se rencontrent... Elle était réellement impliquée dans ces propos... dans cette relation étrange vacillant entre haine et ambiguïté. Elle se rendait compte qu'elle était peut être trop impliquée. Elle posa ses doigts sur ses tempes pour se les masser et essayer de remettre ses idées en place, elle ne savait pas si Klaus était tourmentait par se qu'elle lui disait, mais elle par contre, avait l'impression que ce discours se refermait autours d'elle comme un étau suffoquant. Elle releva ses yeux vers lui incandescent en l'entendant répondre une fois de plus à sa question par une autre question. GOD ! Il allait la rendre dingue ! xD Pourquoi c'était si difficile de juste lui donner quelque chose de lui... de personnel ! Comme elle avait pu le faire, il en avait tout un bagage avec lequel repartir sous le bras ce soir. Mais elle qu'avait elle apprit de nouveau sur lui ?! Rien. Et pire, il lui demander pourquoi elle était ici ce soir... ça n'était pas évident ?! Oui peut être que non en faite, elle même ne sait pas vraiment.

-What is wrong with you? I am reaching out to you despite everything that you have done and you still can’t get out of your own way. God! Elle soupire un brin exaspéré, si Klaus savait intériorisé et devenir glacial, elle extériorisé et faisait des étincelles brûlante ! J'avais le choix Klaus, j'aurais pu décider de ne pas venir ! Mais je suis là ! J'ai fais le choix de prendre le risque de passer cette soirée avec vous ! OMG... elle avait choisit d'être là... rien ne l'y obligeait... elle avait rit et appréciait cette soirée. Elle avait pu réellement oublier et passer outre tout se qu'il avait fait dans le passé. Et là encore, elle avait le choix de partir... mais elle ferma simplement un instant le regard en soupirant. I'm sorry... just... forget that...

Elle avait comprit, elle baissait les armes, il ne lui montrerait rien de plus, mais elle par contre venait de se prendre à son propre "piège". C'était atrocement frustrant et effrayant ! Elle releva ses yeux bleus vers Klaus, sentant sa véhémence retomber en elle, son coeur qui tambourinait à ses tempes quand elle c'était "énervé" redescendait doucement à la normale. Il avait raison... parfois elle détestait être encore trop humaine.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Looks like a date ... Klaus ft Caroline    Lun 15 Avr - 9:51



Looks like a date
Feat. Klaus & Caroline




    En organisant ce rendez-vous si particulier, Klaus ne s'était pas imaginé une seule seconde qu'il se passerait de la sorte. Il l'avait imaginé plus distant, plus méfiant et moins confidentiel. Caroline lui renvoyait des choses appréciables et n'en ayant pas l'habitude, il était décontenancé. Comme ces trois petits mots, si vrais, qui étaient sortis avec limpidité de sa bouche. Elle avait raison, il s'intéressait à elle. Et lui-même allait devoir se poser des questions sur cette relation. Il convoitait Caroline, cela ne faisait aucun doute, mais jusqu'à présent, il n'avait jamais pensé qu'elle se laisserait convaincre. Or là, ces trois petits mots et ce regard qu'elle avait eu pour lui, renversaient la tendance. Et Klaus ne se sentait pas à l'aise, étrangement. Il avait la sensation que Caroline pouvait lire en lui par moment, pouvait le voir comme l'humain qu'il aurait pu être mais qu'il ne sera jamais. Et un autre facteur venait d'entrer en jeu dans cette relation. Il ne pourrait pas être quelqu'un d'autre que celui qu'il était. L'hybride était lui et il était l'hybride. Et dans les discours de Caroline, il avait la sensation qu'elle souhaitait oublier cette partie de lui, la mettre de côté, la rendre obsolète. Ce qui était impossible. Alors qu'il pensait à cela, elle décréta être son élève, ce qui lui arracha un sourire. C'était assez amusant qu'elle pense de la sorte. Il avait beaucoup de choses à donner, beaucoup de savoir et connaissances et il pourrait être un mentor exceptionnel. Il garda son sourire en l'entendant
    _ Indisciplinée et rebelle... C'est amusant, je t'aurais donné les mêmes qualificatifs, sweet-heart. Bien que j'en aurais ajouté certains comme : perspicace, réactive et intelligente. Bien loin d'être une simple Barbie.

    Conclus-t-il avec un grand sourire. Il était vrai que Caroline avait des dons. Il savait qu'elle lisait dans les gens, qu'elle percevait leurs meilleurs aspects et qu'elle n'hésitait pas à les leur démontrer. Elle essayait d'ailleurs de faire la même chose avec lui. Alors qu'elle avait évoqué les fameux trios infernaux de ce dernier millénaire, il avait mis de côté tout l'aspect sentimental de cette époque. Ce qui en résultait au final n'était que quelques années de guerre avec son frère pour une femme. Quelques années qui avaient détruit leur relation et qu'ils avaient essayés de reconstruire en vain. Cependant, alors qu'elle adoptait ce discours positif, il mit un gros frein à la discussion. Mais elle ne s'arrêta pas pour autant et semblait convaincue de ce qu'elle avançait. La conversation engagée le touchait de très près, il devait se dévoiler un peu plus, et peut-être être plus dur. Se rendait-elle compte que tout cela était vraiment impossible à réaliser ? Caroline avait trop d'espoirs, lui n'en avait aucun. Les limites de sa compréhension étaient là, bien présentes. Et lorsqu'il reprit la parole, il imposa sa façon de penser à lui, de manière calme mais froide.
    _ My eyes are open and I can see clearly, Caroline. I AM the hybrid. And nothing you’ll say, will ever change this. Nothing can. Who’s gonna give me a second chance Caroline? You? Do you think you’re able to do it? I don’t. I have a baggage, Caroline and a heavy one. I did hurt a lot of people to keep me alive. I’ve done several crimes that I could have not done. But I did. Because I am a real monster and an abomination. You say that I have nothing to be afraid of, that I can be safe everywhere. But, darling, I am not. Vampires aren’t just in Mystic Fall’s and I got a bunch of enemies all around the world. It’s not about strength or courage, it’s about clearance. I am just true to myself and I doubt that anyone is able to forget what I’ve done and to accept what I am and what I will do again.
    Mes yeux sont ouverts et je vois clairement, Caroline. Je suis l'hybride. Et rien de ce que tu pourras dire ne changera cela. Rien ne le peut. Qui me donnera une seconde chance Caroline ? Toi ? Penses-tu être capable de le faire ? Je ne crois pas. J'ai un bagage, Caroline et un très lourd. J'ai blessé beaucoup de personnes afin de rester en vie. J'ai commis des tas de crimes que j'aurais pu éviter. Mais je l'ai fait. Car je suis un monstre et une abomination. Tu dis que je n'ai plus rien à craindre, que je suis en sécurité partout. Mais, darling, je ne le suis pas. Les vampires ne se trouvent pas qu'à Mystic Fall's et j'ai une sacrée bande d'ennemies dans le monde. Ca n'a rien à voir avec la force ou le courage, c'est de la clairvoyance. Je suis juste vrai avec moi-même et je doute que quelqu'un puisse oublier ce que j'ai fait et accepter ce que je suis et ce que je referais de nouveau.


    Klaus avait parlé à coeur ouvert, sans se limiter. Il exposait à Caroline toutes les raisons pour lesquelles ses espoirs étaient inutiles. Il était incapable de changer, incapable de se sentir en sécurité, incapable de se livrer ou de faire confiance. Même à elle, cela était un véritable challenge. Et la conversation engagée le malmenait. Il se sentait pointé du doigt, secoué et bousculé dans ses habitudes. Il ne comprenait pas son but, n'arrivait pas à l'entre-voir, le saisir. Depuis 1.000 ans, il ne s'était jamais autorisé à profiter réellement. Si bien qu'à présent, cela lui était impossible. L'hybride en lui était là, il avait fini par l'accepter, par le contrôler, l'amadouer et tout cela avait pris beaucoup de temps. Elle ne pouvait pas arriver et lui demander d'oublier cette partie de lui. C'était une partie de lui désormais. Et il se devait de faire avec toute cette négativité qui coulait dans ses veines. Il était un monstre, et n'avait aucun problème à l'être. Il avait accepté cela et il excellait dans son domaine. Ses parents avaient réussis à créer une abomination et à chaque fois qu'il tuait, sa vengeance se réalisait peu à peu. Caroline ne semblait pas en avoir fini avec lui et c'était bien la première fois qu'il subissait un interrogatoire. Il ne comprenait pas où elle venait en venir, il se sentait attaqué et réagit alors sur la défensive. Il fronça les sourcils en l'entendant 'What's wrong with you ?'. Cela dépendait du point de vue. Il la regardait alors qu'elle freinait ses propres explications, se massait les tempes, semblait mal à l'aise aussi. Alors qu'elle lui disait d'oublier ce qu'elle venait de dire, il secoua la tête négativement. Non. Les mots ont leur importance et si elle avait décidé de les dire, c'était pour une raison. Il reprit alors, toujours sur un ton calme mais assez froid. Il était sur la défensive.
    _Everything or not, it depends. But what do you want from me Caroline? What should I tell you? Do you trully believe you can handle everything that I’ve done ? You want a description ? About how… How I killed a lot of my hybrids once? Or about how I enjoyed life with Stefan the ripper once ? Or about why I send Tyler out of town and didn’t kill him, although I should have? You can’t, Caroline. You can’t forget, you will never forget and that is the very truth.
    Tout ou rien, cela dépends. Mais que veux-tu de moi Caroline ? Que devrais-je te raconter ? Crois-tu réellement que tu peux supporter toutes les choses que j'ai faite ? Tu veux une description ? A propos de... Comment j'ai tué la plupart de mes hybrides une fois ? Ou alors, comment j'ai profité de la vie avec Stefan l'éventreur ? Ou encore, pourquoi j'ai envoyé Tyler hors de la ville sans le tuer, alors que j'aurais du ? Tu ne peux pas Caroline. Tu n'oublieras pas, jamais et ça, c'est la vérité.


    Le repas était terminé, Klaus se savait dur dans ses propos et ne serait pas étonné que Caroline mette un terme à leur soirée. Mais elle ne pouvait pas faire ainsi, elle ne pouvait pas le pousser à oublier sa vraie nature. Elle se heurterait toujours à l'hybride qui ne tolérait pas qu'on le bouscule. Il n'avait pas la sensation qu'elle creusait ainsi pour le blesser, mais il n'ignorait pas non plus qu'il lui avait fait du mal et qu'une partie d'elle forcément, souhaitait se venger. Il avait évoqué Tyler exprès, pour qu'elle comprenne à qui elle avait vraiment affaire. Certes, il pouvait se montrer gentleman, certes il pouvait être parfait le temps d'une soirée. Mais il n'en restait pas moins le responsable de tous les drames de Mystic Fall's et il assumait cela pleinement. A présent, pourrait-elle en faire autant ? Il ne pensait pas non... Et il ressentait alors un sentiment de tristesse.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Looks like a date ... Klaus ft Caroline    Mar 16 Avr - 17:23

„ CarolineANDKlaus Looks like a date
Ce regard échangé allait hanté pendant un bon moment Caroline. Elle ne saurait expliqué se qui c'était produit dans leur prunelles respectives mais elle en était encore toute retournée. Elle commençait à se dire que ce rendez vous risquait de changer beaucoup de chose par la suite. En parlant d'élève et de maître, l'atmosphère pouvait ainsi se détendre et elle aussi par la même occasion. Elle arqua un sourcil en entendant Klaus, un sourire aux lèvres, se trouvant au final flattée de la façon dont il la qualifie. Il était certainement l'un des seul à ne jamais s'être arrêté à son apparence de jolie poupée blonde que tout le monde prends pour superficielle et idiote au premier abord. Elle l'a été à une époque cette Barbie ! A présent elle a fait un long chemin semé d’embûche qui ont fait d'elle une femme remarquablement forte mais aussi faible à la fois. Elle prit un petit air faussement tout fier en remuant un peu les épaules.

-Et bah dis donc, je savais pas que c'était la Saint Caroline aujourd'hui !

Elle se mit à rire doucement avant de reprendre une attitude normale. La jolie blonde avait toujours cet air jovial et communicatif, elle ne pouvait pas s'empêcher de toujours sortir une bêtise. Elle ne se prenait réellement pas au sérieux ! Après tout, vu l'existence assez compliqué des vampires, il valait mieux saupoudrer le tout d'une bonne dose d'humour ! Sinon la vie serait réellement sinistre. En parlant de vie et d'éternité, la conversation avait totalement dérivée et dérapé également ! Tout deux venait d'entrer en conflit et s'affrontait du regard ! Lui imperturbable, un regard et ton froid à vous glacer le sang alors que du côté de la jolie vampire, c'était avec toute la fougue de son jeune âge qu'elle mettait le feu aux poudres ! Mais elle avait beaucoup de mal a supporter d'être ici, et encore considéré comme un ennemi, d'être testé, d'être dévoilé et mise à risque alors que lui... ne le faisait pas. Il avait le contrôle sur tout, et Caroline voulait lui faire comprendre qu'il ne pourrait pas seulement avoir sa présence et l'écouter parler de sa vie, de ses projets, de ses espoirs. Lui aussi aller devoir donner de lui. Son petit discours n'impressionna en rien Caroline, une seconde chance ?! Elle incapable ?! ... Elle cru halluciner qu'il ose lui dire ça alors qu'elle était là assise en face de lui à déguster du vin Français au son de musicien Italien qui là, alors que ni elle ni Klaus ne voulait lâcher l'affaire, devenait un fond sonore limite agaçant. Elle leva les mains avec ce petit air exaspéré et planta son regard durement dans celui de Klaus.

-WELL ! Fine ! YOU - ARE- THE - HYBRID !!! Wahou... et après ?! C'est tout ?! Vous croyez que je ne suis pas au courant ?! J'ai été en première ligne pour voir les gens tombés comme des mouches à Mystic Fall's, voir Elena sombrer dans la solitude, Stefan sombré dans le côté le plus sombre de sa personnalité... Même si je n'ai pas été touché personnellement par vos méfaits... ou presque pas... j'ai du tenté d'être celle qui tiendrait tout le monde la tête hors de l'eau ! Je me suis confronté à vous, je me suis confronté à l'hybride ! Je sais qu'il fait partit intégrante de vous... mais pas seulement ! Et vous ne me ferez pas croire qu'en MILLE AN d'existence vous n'avez que des massacres à me faire partager et rien de personnel... de vous ! Elle s'autorisa une pause pour respirer, oui... quand elle s'énervait parfois elle en oublier presque qu'elle avait besoin d'air dans ses poumons. Et je trouve que vous avez beaucoup de CULOT de me croire incapable de vous octroyer une seconde chance alors que je suis à ce rendez vous, que je ris avec vous, partage avec vous, à manger et boire du vin français. Sachez que je ne suis incapable de RIEN ! NO-THING ! Pourquoi suis je ici si vous ne croyez pas en moi, si vous n'avez aucune confiance ?! I'm here only because i'm strong... beautiful and full of light ?! Caroline parlait avec ses mains, chaque traits de son visage exprimait chacun des mots qu'elle prononçait différemment ! Elle avait même prit le ton calme, posé et convaincu que Klaus avait prit en la qualifiant lors du grand bal des Originels où il l'avait convié à une danse ! Leur première. J'en doute ! Il y a autre chose et je ne sais toujours pas se que c'est ! Si vous êtes si négatif et sans espoir... alors pourquoi suis je ici ?!

Alors que le ton de Caroline montait, les musiciens n'osaient enfin plus jouer, se stoppant, ressentant certainement que deux prédateurs agacés pourraient à tout moment leur sauter à la gorge sur un dérapage. L'électricité était palpable et les regards échangés entre Klaus et elle plus intense que jamais, ça serait à celui qui pourrait transpercé l'autre en première, elle le fusilla du regard alors qu'il évoque Tyler et elle se relève d'un bond, la chaise tombant à la renverse, son regard furibond et embué posé sur l'hybride sans qu'elle ne cherche à y mettre un masque...

-Don't tell me about Tyler ! Un moment de silence s'instaura, la jeune vampire fébrile ne lâchait pas Klaus du regard. L'évocation de Tyler l'avait piqué au vif...Encore une fois, malgré qu'il lui manque, malgré que Klaus soit la cause de son départ, elle était venue à ce rendez vous, elle c'était impliquée, et lui en revenait toujours au même point ! C'est comme s'il voulait lui hurler "déteste moi c'est plus simple"... et il allait finir par y parvenir s'il continuer. Elle porta ses mains jointes devant sa bouche en se laissant un instant pour souffler, un rire nerveux s'échappant de ses lèvres avant qu'elle ne repose ses prunelles bleues sur Klaus pour lui parler d'un ton plus calme. J'ai fais un choix ce soir... Klaus. C'est à vous de faire le votre. Faites votre choix soit je reste... soit je pars. It's your choice now ! Not mine... So Show me what you want... Show me Klaus...

Elle le regardait sans plus bouger, elle ne pouvait pas continuer à brûler des calories dans ce rendez vous en espérant qu'il lui donne un petit quelque chose de lui. Soit il en était capable ! Soit pour la première fois en 1000 ans il serait INCAPABLE de quelque chose !


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Looks like a date ... Klaus ft Caroline    Ven 26 Avr - 12:24



Looks like a date
Feat. Klaus & Caroline




    Ce rendez-vous était en train de devenir étouffant. Klaus se sentait pris au piège entre les mains douces de Caroline. Elle n'avait prononcé que trois mots, mais ces trois mots l'avaient touchés au plus profond de lui-même, là où quelque part sommeillent en lui des envies secrètes qu'il ne s'autorisait pas à considérer. Et, elle l'obligeait à considérer cette part de lui. Cette partie de lui enfermée depuis près de 1.000 ans, condamnée par lui-même à l'oubli. Il était confus, le coupe gorge semblait se refermer autour de lui, il prenait peur. Car Caroline l'atteignait exactement là où il ne tolérait pas qu'on l'atteigne. La conversation avait repris, sur un air beaucoup plus superficiel. Il la charmait et plus il la charmait, plus il sentait le contrôle revenir. Cela avait malheureusement un effet de courte durée, car très vite Caroline insista sur les côtés positifs et bienfaiteurs qu'il ne souhaitait pas voir. En effet, il ne voulait pas s'intéresser à tout cela, car cela faisait bien trop mal. Alors, avec toute la froideur dont l'hybride est doté, il expliqua calmement son point de vue. Il faisait un gros effort pour ne pas s'emporter, car Caroline était dure avec lui. Elle ne s'en rendait pas compte et il le savait bien. Elle ne pouvait pas savoir ce qu'elle provoquait actuellement. Mais à chaque parole prononcée, des dizaines de fléchettes entaillaient Klaus. Lorsqu'elle reprit la parole, il sa cala bien dans son siège, essayant de contrôler ses émotions qui lui donnaient envie d'envoyer valser la table entre eux deux. La colère montait en lui, petit à petit, alors qu'elle l'accablait de reproches. Quand elle déclara s'être confronté à l'hybride, ce fut un appel direct à celui qui vivait en lui. Son regard changea, un voile de noirceur passa devant ses pupilles. Elle l'avait provoqué ? Le voilà qui arrivait... Il ne pouvait pas le retenir, elle l'avait forcé à sortir de sa cage. Il eut beaucoup de mal à ne pas l'interrompre et son visage était parsemé de rictus. Il tremblait de fureur, tous ses muscles s'étaient tendus et la fourchette serrée dans sa main se déformait peu à peu.
    _ I DON'T TRUST YOU OR ANYBODY IN THIS WORLD CAROLINE !

    Il avait crié cela, donnant un coup de poing sur la table et décrispant ses doigts pour faire tomber la fourchette - qui ne ressemblait plus à rien. Il la fixait avec une intensité qui figeait le temps, son visage était crispé de telle sorte qu'on pouvait presque voir la lutte intérieure qu'il subissait à ce moment-là. Il n'y avait plus aucune musique, plus aucun son, à part ceux venant de la rue. Il devait reprendre le contrôle où il lui ferait mal. Mais pour cela, il devait évacuer de la rage. Il reprit, la mâchoire serrée, sur un ton extrêmement menaçant qui donnait la chair de poule
    _ I can't trust you because i've hurt you. And i know that. As you do too. I've done some terrible things, Love and you won't forget me. You wish that i could be a real man and I wish i could be too. But that's impossible. You are here tonight because I let you see that part of me, but keep in mind that it's not the only part. During a thousand years, I've been running from my father, always fearing him. I've been hunting down all my life and I've learned not to trust people around. I've always count on my own and that's how i'm still here. Thats how i'm speaking to you right now. You want me to open a door that i closed a thousand years before, when all my hope and humanity have been taken from me ? Do you know what it cost to be a beast, Caroline ? Do you know what it cost to be fearless but powerfull ? I AM the hybrid and i accepted it, because i had NO OTHER CHOICE ! And you want to make me think that now it's time to be clean ? It's time for me to deliver myself from this curse ? But this curse IS ME, they made me this way.

    → Je ne peux pas te faire confiance car je t'ai blessé. Et je le sais. Comme tu le sais. J'ai fait des choses horribles, love et tu ne me pardonneras pas. Tu aimerais que je sois un vrai homme et j'aimerais pouvoir l'être aussi. Mais c'est impossible. Tu es là ce soir car je t'ai laissé voir cette partie de moi, mais n'oublies jamais que ce n'est pas la seule partie. Pendant plus d'un milliers d'années, j'ai fuit mon propre père, terrifié par lui. J'ai été traqué toute ma vie et j'ai appris à ne pas faire confiance aux gens. J'ai toujours compté uniquement sur moi et c'est pour cela que je suis toujours là. C'est grâce à moi que je te parle maintenant. Tu veux que j'ouvre une porte que j'ai fermé depuis plus de mille ans, quand on m'a arraché tout espoir et humanité ? Est-ce que tu sais ce que cela coûte d'être une bête, Caroline ? Est-ce que tu sais ce que cela coûte de n'avoir peur de rien mais d'être puissant ? JE SUIS l'hybride et je l'ai accepté car je n'avais pas d'autre choix ! Et tu veux me faire croire qu'il est temps à présent de changer ? De me délivrer de cette malédiction ? Mais je suis cette malédiction, on m'a créé ainsi.


    Le froid qui venait d'envahir la pièce était glacial. Son visage déformé et tiraillé par ses émotions en était troublant. Peu à peu, il avait retenu l'hybride et il le tenait comme il pouvait. Il insista ensuite en évoquant Tyler, pour l'obliger à reculer dans son discours. Pour lui faire comprendre qu'il ne pouvait pas être l'homme qu'elle voulait qu'il soit. Les intentions de Caroline lui échappaient complètement et lui-même ne savait plus pourquoi ils étaient ici, quel était le but de ce rendez-vous ? Elle venait de lui faire lâcher prise, elle l'avait fait sortir de ses gongs. Klaus ne se sentait pas en sécurité, il était dans une situation inconfortable et il ne pouvait pas faire de mal à Caroline. Que représentait-elle pour lui ? L'espoir... Un espoir vain, un espoir fou et pourtant, c'était ce qu'elle représentait pour lui. La rédemption, la possibilité qu'un jour il puisse être celui qu'il aurait tant aimé être il y a longtemps. Mais toutes les entités en lui n'étaient pas vraiment d'accord avec cela. Lorsqu'elle évoqua le 'choix', il la fixa un petit moment sans rien dire. Il était en apparence plus calme et il la regardait avec une impuissance certaine. Elle lui demandait quelque chose qu'il ne pouvait pas faire, qui était au delà de ses capacités. Il réalisait cela peu à peu et ses yeux s'embuaient de larmes en la regardant. Faiblement il déclara en tremblant, murmurant ses mots de façon à peine audible...
    _ I can't... I can't make this choice. I don't know what I want from you, sweet-heart, but I love being around you. I don't know what I expect from you, but I know it's something. Don't be scared, I won't hurt you. But now it's clear... that YOU... Can.
    → Je ne peux pas... Je ne peux pas faire ce choix. Je ne sais pas ce que je veux de toi, sweet-heart, mais j'aime être à tes côtés. Je ne sais pas ce que j'attends de toi, mais je sais que j'attends quelque chose. N'aies pas peur, je ne te blesserais pas. Mais maintenant il est clair que toi, le peux.


    Il ravala sa salive, déglutit et ferma quelques secondes les yeux. Il se sentait vide, comme si l'énervement auquel il avait été confronté juste avant lui avait pris des forces et l'avait laissé épuisé. Il ne se sentait plus le courage de lutter. Il se leva de son siège, replaça sa chaise correctement. Il en avait fini pour ce soir. Il baissa légèrement la tête vers elle en déclarant
    _ Sorry for my rudeness. Keep being a genuine beauty, Caroline...
    → Désolé pour mon impolitesse. Continue d'être une beauté authentique, Caroline...


    Il lui tourna ainsi le dos ensuite et disparut rapidement du petit bar minable transformé en voyage européen pour la soirée. Il avait besoin d'être seul, de faire face à plusieurs questions. Cette ville ne lui faisait pas que du bien...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Looks like a date ... Klaus ft Caroline    Ven 26 Avr - 22:31

„ CarolineANDKlaus Looks like a date
Le rendez vous avait si bien commencé que s'en était déroutant et la tournure qu'il venait de prendre en était au final bien plus bouleversante que tout le reste ! Elle ne sait pas réellement comment cela a pu se produire mais tous deux se retrouvaient confronté à leur présence ici ce soir ! Pourquoi lui avait il autant insisté pour ce rendez vous ?! Pourquoi elle était elle venue ?! Avaient ils les réponses à ces questions ?! Quelques mots échangés qui avait visiblement piqué au vif d'un côté comme de l'autre de la table qu'elle venait de quitter en se mettant debout. Elle était fébrile et le fixé intensément... a quoi elle s'attendait ?! Elle ne le savait certainement elle même pas encore ! Elle voyait la fourchette dans la main de Klaus se déformait au fur et à mesure... mais elle ne c'était pas arrêté pour autant ! Au contraire... c'était maintenant ou jamais que tout devait se "jouer". Elle provoquait en lui bien plus que l'homme, c'était l'hybride qui pointait le bout de son nez et de ses crocs... elle devrait peut être avoir peur et s'arrêter ! Elle devrait avoir la sensation de se mettre en danger... mais rien. Rien n'y fait ! Pas même le moment où la corde cède et où elle sait que l'hybride est là. Elle sait qu'il est une défense chez Klaus. Elle l'a comprit. Il est là pour le mettre en sécurité, pour empêcher l'homme d'être trahit, blessé... l'empêcher de souffrir tout simplement. L'hybride fait souffrir l'adversaire avant que l'adversaire n'atteigne Klaus. Elle savait donc qu'elle venait de toucher la corde sensible, si sensible qu'il avait du faire appelle à l'hybride en lui pour se protéger. Mais se protéger de quoi au juste ?! Ne voyait il pas qu'elle ne lui voulait pas de mal ! Les intentions de la vampire n'était pas mauvaises... tout se qu'elle voulait c'est qu'il se livre, qu'il s'implique. En était il capable ?! Soudainement elle en doutait ! Pourquoi le serait il ?! pourquoi prendrait il se risque ?! Et pourquoi elle le poussait elle à le faire ! Quand il se mit à crier, Caroline resta sans broncher droite devant lui, le regard ne quittant pas celui de Klaus, aucun tressautement à sa voix tonitruante dans la pièce rien. ça elle l'avait bien comprit qu'il ne faisait confiance en personne mais elle savait aussi les raisons et les trouvait tout à fait légitime ! Elle ne démordait pas pour autant et ne bougeait pas plus ! Il n'avait pas répondu ! Et ça n'est pas elle qui lâchera prise la première à moins qu'il n'est prévu une dose de verveine pour la faire plier par la force ! Son ton froid et glacial qui s'en suivit fit monter en Caroline un sentiment nouveau alors que contre toute attente il lui livrait des sentiments, des failles... des craintes ! Pour la première fois Klaus lui ouvrait les portes de ses plus grandes peurs et se qu'il avait mit en place pour les combattre. Pour les vaincre et y survivre en étant l'hybride puissant et intouchable. Il la sous estimer de croire qu'elle n'avait pas la carrure pour entendre ça, pour découvrir ça et le partager avec lui ! De croire qu'elle n'avait pas la carrure pour le pardonner ! Elle sait qu'elle a un côté rancunier... mais uniquement quand ça ne sert à rien de faire l'effort du pardon ! Quand la personne n'en vaut pas la peine, elle ne perdra pas son temps pour pardonner. Mais là... est il capable de lui montrer qu'il en vaut la peine ?! Peut elle le pardonner ?! Elle sait, elle, qu'elle en ai capable... sinon elle ne serait pas là ce soir. Elle ne serait pas en train de lui faire face et de le pousser dans ses retranchements. Elle prit alors la parole, car l'hybride en face d'elle n'allait certainement pas l'empêcher de dire se qu'elle avait encore à dire.

-Ne juger pas de se que je suis capable de faire ou non Klaus ! Le pardon est MA décision ! Il est entre mes mains et j'en fais se que je veux. Que ça vous déplaise ou non... c'est MOI qui le contrôle ! Changer n'est pas se que je vous demande Klaus... je vous souhaite simplement d'ouvrir des portes nouvelles sur votre éternité pour laisser à l'homme le répit qu'il a mérité après toutes ces années de fuites, de sacrifices, de blessures et de trahisons ! Vous demander d'oublier l'hybride en vous serez comme me demander d'oublier l'humaine en moi... That's impossible... and I know That !

Klaus n'avait pas encore conscience qu'elle ne le voyait pas comme une abomination... elle ne l'avait en vérité jamais vu comme tel. Elle le voyait dans son entièreté ! L'hybride était effrayant, il était là pour ça, pour imposer les limites et le protéger et il fallait faire avec si on voulait avoir une chance de croiser l'homme qui se cachait derrière. Une chance... elle se rendait compte qu'elle considérait cela comme une chance. Et s'en était totalement déboussolant et effrayant. Le ventre noué, toujours debout face à lui elle continuait de le regarder et de l'écouter alors que tout était silencieux et qu'à vrai dire elle ne prêtait plus aucune attention au reste ! Elle était entièrement tourné vers lui, prête a accueillir se qu'il donnerait s'il devait le faire ! C'était maintenant ou jamais. Soudainement, le visage glacial de l'hybride disparu, Caroline devait faire face aux émotions qu'elle sentait émaner de Klaus... elle ne saurait expliquer comment, mais elle les ressentait, comme si elles étaient là palpable sous son regard bleu rivé sur le visage torturé de l'hybride... Quand le regard embué de Klaus croisa le sien... elle reçu un coup en plein coeur, oppressant sa respiration qui se fit plus dense. Elle n'avait jamais oublié son regard le soir où il l'avait sauvé... pas par son sang... mais sauvé avec un grand S ! Elle n'oublierait jamais celui de ce soir... elle bougea de façon presque imperceptible, faisant face tout comme lui aux émotions qui l'envahissait, sa gorge se serra alors que la voix à peine audible de Klaus arrivait jusqu'à elle, que ses mots se distillait dans son esprit, la sensation qu'ils envahissaient ses veines palpitantes qui provoquait un bourdonnement sourd et troublant, les yeux de Caroline s'embuèrent à leur tour aux mots qui venaient tout droit la toucher et révéler en elle se qu'elle refusait de voir, se qu'elle ne s'autorisait pas à voir, à ressentir... par une trop grande culpabilité de ressentir ça. Ses longs cils papillonnant sous la pression des larmes qui embuées son beau regard bleu qui pour la première fois n'était plus sous son contrôle... elle ne pouvait tout bonnement plus contrôler. C'était trop énorme pour qu'elle le puisse. Elle tournait nerveusement sa bague autours de son doigt en le fixant, crispant ses mâchoires, un pli se formant sur son front significatif... Elle savait que Klaus l'avait observé et la connaissait bien plus qu'elle ne pouvait encore le mesurer. Lentement, et la voix tout aussi basse et tremblante que Klaus l'avait eut... elle déclara alors...

-It's wrong, you know what you expect from me... you've just scared to see it.

Et si elle pouvait autant assurer ceci... c'est car elle même était victime de ceci. Ils savent tout deux... mais tout deux refuse par peur de le voir et de l'accepter. Les choses étaient dites, étaient posées et ils allaient devoir faire avec à présent ! Ils avaient fait face ce soir, alors que ni lui, ni elle, ne s'y attendait. Elle le regarda se lever après un temps pour se reprendre qu'elle n'avait pas réussit à prendre, ses yeux se levèrent vers cet homme qui la bouleversait, la fascinait et l'attirait... ses mots vinrent à elle sans qu'elle ne puisse y réagir... elle ne pu clore le regard que lorsque l'air de son départ lui apporta pour seule trace de son passage dans ce bar son odeur. Elle vint poser une main sur la table pour s'y appuyer, comme si elle venait de recevoir un coup qui l'aurait faite tituber. Une main posé sur son ventre, le revers de ses émotions fut fulgurant et violent en elle ! Tous les voyants étaient au rouge... Klaus avait dit ne pas être capable de faire ce choix... pas capable de s'impliquer comme elle voulait savoir s'il en était capable... mais il ne c'était peut être pas rendu compte qu'il venait de lui donner se qu'elle attendait... Il venait de dépasser les barrières qu'il fixait, il c'était livré, il avait partagé avec elle ses craintes, sa colère, l'hybride, l'homme, ses blessures, son insécurité. Il venait de lui prouver qu'il n'avait pas qu'un monde à lui faire découvrir... il c'était lui aussi découvert et impliqué tout comme elle l'avait fait. Dans une vie où jamais personne ne c'est entièrement impliqué pour vous... personne ne peut imaginer se que cela signifier pour Caroline. Elle pouvait être elle avec Klaus, elle se sentait juste... bien. Elle arrivait toujours a voir la grandeur de ce monde éternel en sa présence. Elle retrouvait des points similaires entre eux, le genre de choses où elle a la sensation qu'il n'y a que lui qui peut cerner et comprendre se qu'elle ressent, se qu'elle espère, se qu'elle entrevoit et interprète. L'impression de n'avoir parfois même pas besoin des mots. Une même longueur d'onde et symbiose effrayante quand on pense à la noirceur qui fait partit de Klaus. Comme si leur différences s'entremêlaient pour ne jamais être un obstacle mais une chance de partage, de don de soi. "I can't feel that !' Voilà se qui se mettait alors à tourner en boucle dans l'esprit de la jeune vampire, quitte a se le hurler à s'en faire moralement du mal. Elle ne sait pas combien de temps elle est restait ainsi figé sur place, appuyé sur la table le souffle court, le visage pâle, les yeux clos... mais c'est seulement quand le serveur s'approcha pour lui demander si elle avait besoin d'un verre d'eau qu'elle sortit de sa torpeur dans un sursaut. Elle ne répondit même pas, elle regarda le lieu qu'elle trouvait sublime ce soir... ce lieu que Klaus avait façonné pour l'occasion de façon très personnelle et même intime en retraçant l'Europe pour elle. Elle avait besoin d'air... elle sortit en hâte de ce lieu, l'air de Mystic Fall's vint heurter ses poumons, la fraîcheur de la nuit très avancée venant frapper son visage comme une gifle, elle hâta le pas dans la ruelle pour en sortir, traversant la grande place, ses talons claquant sur le sol, elle voulait rentrer chez elle et s'y enfermer, elle était bouleversée... bouleversée par ses sentiments qui s'imposaient à elle ce soir et lui imposer ainsi cette culpabilité assassine qui vous ronge de l'intérieur.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Looks like a date ... Klaus ft Caroline    

Revenir en haut Aller en bas
 

Looks like a date ... Klaus ft Caroline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Klaus & Caroline ~ He’s your first love. I intend to be your last. However long it takes.
» Klaus et Caroline
» (f) loup-garou - Hayley Marshall
» Enfin une date pour les élections en Haiti
» Alignement Caroline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bite me or Kill me :: Cimetière :: Archives :: Archive Sujet-