AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bite me or kill me est officiellement ré-ouvert !!! Bienvenue !!! Voté pour le forum ICI =)

Partagez | .
 

 A strange meeting ... [Niklaus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: A strange meeting ... [Niklaus]   Lun 4 Mar - 17:56

„MEETING WITH NIKLAUS “
Dans la forêt longeant la petite ville de Mystic Fall's, Niklaus pensait trouver quelques marcheurs isolés qui pourraient satisfaire le feu de sa gorge. Il était à la recherche de sang, et même s'il en avait quelques réserves au sous sol de sa maison, la sensation qu'il éprouvait lorsque la vie quittait le corps d'un être et qu'il la lui prenait, dépassait tout entendement. La jouissance qui émanait du pouvoir était trop attrayante pour rester chez lui plus longtemps. Qui plus est, la compagnie de ses hybrides avaient tendance à le fatiguer et à l'agacer. Ainsi, il se retrouva à arpenter la forêt dense à la recherche d'une victime. Il en avait bien évidemment repéré très vite. Ils étaient deux marcheurs et se dirigeaient vers l'une des petites clairières non loin de lui. C'est sans se presser, mais en quelques dixièmes de secondes, qu'il atteignit cette clairière. Pendant un moment, il observa comme il aimait le faire ses futures victimes. Il y avait une femme, blonde et assez menue, accompagné d'un homme bien plus grand qu'elle, brun. Tous deux avaient des sacs à dos, ce qui laissait supposer qu'ils se promenaient tranquillement. Hors, c'était leur tort. Difficile d'être tranquille aux alentours de cette ville... Leur émerveillement devant la beauté de la nature prit rapidement fin, lorsque Klaus sortit de derrière les arbres, et fit place à une certaine frayeur. Il avança sans se cacher vers les deux marcheurs, un sourire énigmatique sur le visage, le regard carnassier. L'homme fit l'erreur de saisir un petit poignard dans la poche de son veston, Klaus détourna automatiquement son regard sur lui, dur et glacial. L'instant d'après la tête de l'homme se retrouvait aux pieds de la jeune femme qui ne tarderait pas à subir le même sort. Klaus la saisit à la gorge avec sa main pleine du sang de l'homme et l'obligea à le regarder dans les yeux. Il lui donna alors un ordre très clair. "Tais toi." Il ne supportait pas les pleurs, les cris, beaucoup trop d'effusion de sentiments pour une simple vie humaine. Il caressa la joue de la jeune femme de son pouce, elle était terrifiée, les larmes coulaient le long de ses joues rougies, ses lèvres étaient gonflées et sa respiration était très rapide. Elle n'était rien. Son visage se transforma peu à peu en celui de l'hybride craint de tous, des cernes violacées apparaissant autour de ses yeux et il dévoila ses crocs vampiriques qu'il planta la seconde suivante dans la jugulaire de la jeune femme. Une mort rapide. Il la vida de son sang en moins d'une minute et laissa tomber son corps desséché à côté de la tête de l'homme. Il essuya ses lèvres avec son pouce, léchant par la suite ce dernier. Il ne s'était pas trompé, son sang avait été un réel délice. Il s'écarta de quelques pas, se préparant à couvrir ses traces par la suite. Il allait faire venir ses hybrides pour nettoyer. Pourquoi prendrait-il la peine de le faire lui même alors qu'il avait des hybrides pour faire tout le sale boulot ? Alors qu'il sortait son téléphone, s'essuyant la main avec un mouchoir avant pour éviter de mettre du sang partout, il eut un pressentiment et releva d'un coup la tête. Il n'était pas seul en forêt, il le sentait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: A strange meeting ... [Niklaus]   Lun 4 Mar - 19:03

I will fight you
Klaus & Jersey & Damon



Ce jour-là, Jersey ne tenait pas en place et avait un mauvais pressentiment. Il se passait quelque chose, qu’elle ne pouvait guère expliquer et elle sentait qu’il y aurait des victimes. C’était toujours comme ça que ça fonctionnait avec elle. Une sorte d’instinct féminin qui ne la trompait jamais et qui la menait chaque fois sur la poste d’un de ces monstres sanguinaires. Comme elle était peu vêtue, sortant de la douche après un entraînement intense, elle enfila un jean, des chaussures dans lesquelles elle se sentait à l’aise, un haut et sa veste en cuir. Elle ne pouvait pas ignorer un instant de plus ce qu’elle ressentait, alors elle s’arma de pieux de bois, de seringues de verveines et prit la direction de la forêt. Elle monta dans sa voiture et conduit jusqu’à la lisière de la forêt. Cette sensation étrange dans son estomac, la jolie blonde pénétra dans cet antre de peur, un nœud dans l’estomac, fonçant tête baissée dans la gueule du loup. Elle ne pensait pas si bien dire, si elle ne savait pas à quoi, ou à qui elle devrait faire face, elle serait surprise en s’apercevant qu’il ne s’agissait pas d’un simple vampire ou d’un simple loup. Non en plus d’être hybride, elle allait affronter un Originel dont la rage, le sadisme et la force risquait de la faire plier. Jersey s’était lancée dans une course effrénée, menait par son instinct aiguisé de chasseur. On pouvait la voir passer entre deux arbres, et éviter les pièges avec une habileté inouïe. Elle avait la chasse et cette force de caractère dans le sang et rien ne pourrait l’arrêter. Notre belle ne cessait de courir, sans vraiment savoir où elle allait, un seul but en tête, trouver ce monstre et l’arrêter avant qu’il ne soit trop tard. Longeant le lac, elle entendait des bruits plus troublants les uns que les autres et elle avait la sensation qu’elle l’approchait, alors elle slalomait entre les arbres suivant cette puissance qui lui indiquait quel chemin prendre. L’ouïe fine, elle entendit des personnes parler non loin et continua dans leur sens. Elle vit de loin d’un coup, un corps tomber au sol et il y eut un petit cri. Un homme prononça d’une voix grave et froide un ordre et s’occupa. Soudainement, en filant tout droit, alors qu’elle tournait vers la droite, elle vit une ombre et des brindilles craquèrent. C’était sûr, elle y était. Un second corps tomba frappant violemment la terre. Elle n’était plus seule. Son cœur battait à des milliers de kilomètres heure, elle pouvait entendre son pouls dans le creux de son cou, et malgré son courage, son visage laissait voir sa peur. Elle cessa de respirer, s’appuyant et se cachant un instant contre un arbre pour reprendre son calme et ne pas se faire remarquer. Avec beaucoup de sang froid, elle fit face à cet homme et lança un premier pieu visant son cœur et qui prenait exactement la courbe qui menait à celui-ci. Le regard de la jeune chasseuse brillait de colère, et elle avait désormais cette créature pour cible. Si ce n’était pas ce soir, elle se promettait de mettre fin à ses jours. Impétueuse, et courageuse, elle ne le craignait plus, c’était comme si en pleine action, toute sa peur avait disparu pour laisser place à sa détermination.
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: A strange meeting ... [Niklaus]   Lun 4 Mar - 19:22

„MEETING WITH NIKLAUS “

Son ressenti était réel, il pouvait entendre des pas feutrés parcourir la forêt, très discrets cependant. Pas un vampire, ni un loup mais pas exactement comme un humain non plus. Il fixait les arbres autour de lui, concentré sur les odeurs, ses cinq sens aux abois. Il ne devait jamais être vulnérable et heureusement que l'hybride en lui ne prenait jamais de répit. Souvent ses sens primitifs de vampires et loups l'avertissaient contre les menaces extérieurs. Klaus n'éprouvait cependant pas de peur, il était simplement resté figé, attendant qu'on vienne à lui. Ce qui ne tarda pas à arriver... D'un mouvement rapide de la main, il arrêta à deux centimètres de son coeur , le pieu parfaitement bien lancé qui lui était destiné. Il eut un léger sourire, avant de poser son regard sur la jeune chasseuse qui lui faisait face. Assez téméraire pour déranger un hybride durant sa digestion, la jeune femme ne manquait pas de cran. Et semblait être à cran d'après son regard plein de colère. Il fit tourner le pieu dans sa main tout en la regardant, il l'observait. Il se décida après une longue minute d'observation, de briser le silence lourd qui s'était posé entre eux deux, avec un certain sarcasme
_ Il me semble que tu viens de perdre quelque chose. Cependant, je ne suis pas sur de te le rendre, c'est à manier avec précaution...

Effectivement, les simples pieux en bois ne l'effrayaient pas vraiment. Il s'avança vers elle, faisant un pas, puis deux... Penchant légèrement la tête sur le côté, il poursuivit
_ Je me demande bien ce que tu crois pouvoir faire ici aujourd'hui... Pour ces deux malheureux en tout cas, tu arrives trop tard. Ils avaient l'air très amoureux, quelle perte.

Dit-il en accentuant son sourire alors qu'il désignait les deux morts qui gisaient un peu plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: A strange meeting ... [Niklaus]   Lun 4 Mar - 21:13

I will fight you
Klaus & Jersey & Damon



Jamais elle n’aurait pensé un vampire si rapide pour récupérer le pieu qu’elle avait envoyé avec précision et violence. Elle soupira, et comprit rapidement qu’il était bien plus rapide que ces congénères. Seulement, qu’il le veuille ou non, elle n’abandonnerait jamais et était prête à souffrir et mourir pour venger tous les humains à qui il avait ôté la vie. Son regard posait sur elle, dérangeait la belle blonde, qui renvoya une mèche de cheveux derrière son épaule, le regard toujours aussi noir. Jamais elle ne baisserait les yeux, car il serait bien trop fier de la déstabiliser, elle faisait preuve ici d’un sang-froid à toute épreuve, et elle était bien décidée à lui tenir tête pour le plus grand plaisir de l’hybride. Ses mots, ce ton sarcastique, son attitude et tout son être donné envie de vomir à Jersey. Ce monstre l’a dégoûté en tout point, et s’il se sentait supérieur à tous et à toutes, elle était bien décidée à le faire revenir sur terre et lui montrer que nulle être n’est immortel. Une main sur chacune de ses cuisses, elle faisait dans son esprit l’inventaire de toutes les armes qu’elle avait à sa disposition pour stopper cette discussion sans nulle valeur et clouer notre homme sur place si ce n’était pas le tuer. La tête haute, elle prit une voix tout aussi hautaine que son regard et rétorqua :

« Ce n’est pas une grande perte…Pour t’empaler, je n’ai pas que cette arme…mon pauvre »

Son regard se posa sur les deux victimes qui jonchaient sur le sol, alors qu’une flaque de sang se répandait sur le sol. Elle avala de travers quand il s’approcha d’elle pour lui parler de son encas. Là il allait trop loin. Elle était prête à répandre dans son sang n’importe quel venin qui le ferait payer. Elle lui cracha au visage des paroles acerbes, sa main caressant une seringue de verveine. Elle s’approcha pour être à sa hauteur et lui donna une gifle :

« Eux au moins sont aimés pour ce qu’ils sont et non pour la crainte qu’ils peuvent procurer aux gens. »

De l’autre main et avec une rapidité quasi inhumaine, elle attrapa la seringue dans le but de la lui enfoncer dans le cœur. Elle savait se battre ayant pris des cours d’art martiaux et de self défense et se fichait de le pousser à bout.


FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: A strange meeting ... [Niklaus]   Lun 4 Mar - 21:46

„MEETING WITH NIKLAUS “

Le pieu de la jeune chasseuse entre les doigts, il le faisait tourner lentement tout en parlant. Il pouvait voir dans son regard la détermination propre aux chasseurs. Souvent couronnée de désastre, il faut bien l'avouer. Toujours, face à lui. Le ton qu'elle employa pour lui rétorquer lui arracha une grimace, suivi d'un sourire assez ironique. Le menaçait-elle sérieusement ? Elle semblait n'avoir aucune idée de qui elle avait en face d'elle. Ce pourquoi il approcha sans crainte, son regard rivé au sien. Ce ne fut que lorsqu'elle cracha qu'il recula rapidement la tête. Il fit une grimace avant d'essuyer rapidement son visage avec la manche de sa veste. L'instant d'après elle tentait de le gifler et arriva à atteindre son visage, car il avait tourné les yeux vers sa seconde main qui sortait promptement de sa veste. Il préféra arrêter cette main là, plus dangereuse et l'attrapa au poignet, qu'il retourna aisément tout comme son bras dans le dos de la jeune femme, afin de l'immobiliser. Il la maintenait ainsi en exerçant plus ou moins de douleur sur les ligaments de son épaule. Il attrapa la sereine qu'elle gardait entre ses doigts, la lui arrachant quelque peu car elle la serrait fort cette seringue ! Il grogna d'un coup car elle ne cessait de se débattre
_ Tu n'aurais pas du faire ça...

Il la secoua un peu et la fit tomber à terre, la relâchant avec son bras meurtris. Mais il n'allait pas la laisser ainsi, la seconde d'après, il avait la main sur son cou et la soulevait de terre contre un arbre, l'étranglant donc, tout en fouillant ses poches et en enlevant les multiples armes dont elle disposait. Elle était équipée, il ne pouvait pas dire le contraire. Tout était vain contre lui, bien évidemment. Une fois qu'il eut fini de vider chaque petit coin d'habit, il la relâcha d'un coup et elle tomba au sol. Il s'agenouilla à côté d'elle et posa sa main sur sa nuque afin de la faire regarder là où il voulait qu'elle regarde.
_ Regarde et apprends.

Déclara-t-il d'un coup en prenant la seringue et en se l'insérant de lui-même dans son propre bras. La douleur se fit fulgurante durant une demi seconde, puis elle s'estompa et devint inexistante. Il ne craignait pas ses armes. Une fois qu'il eut fini, il se releva et s'écarta un peu d'elle pour se calmer. Elle ne méritait pourtant pas sa clémence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: A strange meeting ... [Niklaus]   Jeu 7 Mar - 14:49

I will fight you
Klaus & Jersey & Damon



L’originel pensait sûrement qu’elle baisserait les bras mais ce n’était pas du tout dans son caractère. Quoi qu’il lui en coûte, la belle blonde y allait toujours tête baissée, quitte à être blessée ou mourir. Tenace et réfléchie, la jeune chasseuse très imprévisible et maligne avait souvent une longueur d’avance et si on la désarmait, une solution nouvelle s’offrait toujours à elle, pour en finir. Atteindre ses objectifs était la seule chose qui la poussait réellement dans la vie. Courageuse et impulsive, elle n’eut pas peur de menacer ce monstre qui s’était approché. Et elle ne baissait pas le regard, toujours pas prête à se laisser abattre. Elle faisait preuve d’un sang-froid à toute épreuve et elle ne cèderait pour aucune raison. Elle ne pouvait dire pourquoi, mais il la révulsait. Il la dégoûtait dans tous les sens du terme et mettre fin à ses jours serait un plaisir qu’elle se ferait, même si il ne semblait pas prêt à comprendre. Ne pouvait-il pas lire en elle, la rage qui l’habitait, la vague de haine qui la poussait à agir ainsi ? Personne ne pouvait comprendre pourquoi elle risquait sa vie par vengeance, mais après tout, elle avait tellement souffert, que plus rien ne la retenait à la vie. Elle devait donc mourir sur le champ de bataille, après avoir mis fin à la souffrance humaine, en ayant vidé cette ville de cette vermine. Oui c’était un plan de vie très extrémiste et qu’elle le veuille ou non, elle ne pourrait pas vivre sans s’attacher ici. Seulement, elle ne le savait pas encore. Enervé, l’immonde créature s’approcha d’elle, lui attrapant le bras et l’immobilisant avec qu’elle ne plante en lui cette seringue, qu’il prit en main, avant de la laisser chuter à terre, dans un grondement lourd. « Peut-être mais je l’ai fait » Quand il la relâcha, son bras était endolori certes, mais elle ne comptait pas le lui montrer, car il en prendrait un plaisir fou. Et sans qu’elle puisse dire ouf, il la souleva dans l’air, par le cou qu’il étranglait. Le souffle n’était pas loin de lui manquer et alors qu’il pensait avoir retiré de sa possession toutes les armes, il la lâcha. Ce qu’il n’imaginait guère c’est qu’un pieu lui restait dans la botte. Elle était sauvée et reprenait son souffle, le regardant sans trop de choix s’infliger quelques secondes de souffrance, sans comprendre d’où lui venait sa résistance. Les pensées fusèrent dans son esprit et elle fit le lien. C’était un originel ! Comme il se levait, elle fit de même silencieusement. Oui, elle était incontrôlable quand la rancœur avait pris le dessus. Alors qu’il ne regardait pas, ayant quelques secondes d’inadvertance, elle sortit sa dernière arme, qu’elle planta rapidement en son cœur pour le ralentir, car un bruit se fit entendre. Elle avait le sentiment que ça allait tourner au drame si du renfort du jeune homme arrivait, alors elle se mit à courir, après avoir ramassé une ou deux armes qui pourraient toujours lui servir.


FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

☇ Messages : 264
☇ Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: A strange meeting ... [Niklaus]   Jeu 7 Mar - 15:57

Klaus,Jersey & Damon
J
e marchais tranquillement dans la forêt en traque d'éventuelles humaines en promenade, la soif commençait à se faire ressentir de plus en plus et aucun signe ou de bruit humain dans les alentours. Je n'avais pas tué d'humain depuis au moins deux jours, c'était surtout qu'en ce moment je n'avais pas eu le temps, avec tout ce qui se passait.
Je marchais et écoutais le moindre petit bruit jusqu’à entendre une voix de femme et d'homme que je connaissais toutes les deux, j'avais reconnu Jersey et Klaus.
MERDE JERSEY !
Je courus à vitesse vampirique, j’espère qu'il ne soit pas trop tard.
J'écoutais voir si j'entendais le coeur de Jersey et oui je l'entendais mais son rythme cardiaque avait augmenté, elle devait être en train de courir, il fallait à tout prix que je la rattrape avant Klaus.
Je courrais de plus en plus vite et je la rattrapai enfin.
Je la stoppais, j'avais mes mains sur ses épaules.

-Jersey mais que fais-tu ici !

Pourquoi était-elle dans cette forêt la nuit elle était complètement folle !
Heureusement que je l'avais rattrapé avant lui.
J'entendais Klaus arriver à grands pas vers nous et pour la protéger je l'avais poussé derrière moi.
Je me mis à courir à vitesse vampirique vers lui et quand je fus enfin arrivé près de lui je lui attrapais le cou et le mis à terre.

-Laisse la tranquille Klaus c'est un bon conseil !

J'étais très énervé à présent et la rage montait en moi telle une panthère attaquant sa proie.
Je ne comprenais toujours pas pourquoi Jersey était dans cette forêt la nuit, elle me cachait quelque chose et je comptais bien le découvrir.
Mais à présent elle savait que j'étais moi aussi un vampire tout comme Klaus mais connaissait elle le surnaturel ?
J'étais prêt à me battre contre Klaus pour qu'il ne la touche pas, je ne voulais pas qu'une autre personne que je commençais à apprécier meurt à cause de cet enfoiré d'hybride !

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soa-samcrow.forumactif.org
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: A strange meeting ... [Niklaus]   Dim 10 Mar - 10:12

„MEETING WITH NIKLAUS “

Klaus se rendit vite compte qu'elle n'écoutait rien et n'en faisait qu'à sa tête. Typique des chasseurs, ils sont profondément idiots. Il alla tout de même au bout de sa démonstration, juste pour qu'elle comprenne, cette écervelée, qu'elle ne pourrait pas le tuer. Par contre, lui il n'aurait aucune peine à le faire et de la façon dont elle essaya de planter un pieu dans son coeur, il se dit intérieurement que sa seule solution à elle, c'était la mort. Brève et rapide si possible. Ou alors lente, agonisante... Comment allait-il la tuer ? Oh il savait ! Il allait lui arracher des choses précieuses. Puisqu'elle se mit à courir, il ricana seul un instant, avant de la suivre avec un air blasé. Trop facile... Il avançait, imperturbable, plutôt content de ce qu'il allait lui faire subir. Rien qu'elle ne méritait pas à l'évidence. Jusqu'à ce qu'apparaisse le fou, Damon Salvatore. Qui se permit en plus de cela de lui donner un ordre.
_ Tu crois vraiment que je suivrais les conseils stupides d'un vampire comme toi, Damon ? Il faut être vraiment naïf pour le croire. Alors tu protèges une chasseuse maintenant, ta nouvelle proie ? Elle aussi tu vas l'hypnotiser afin de pouvoir profiter de son corps chaleureux à souhait ? Fais gaffe qu'elle ne cache pas d'armes entre ses cuisses, elle pourrait bien t'écorcher avant de te laisser à ton triste sort.

Il regarda Damon, d'un air franchement narquois et hautain. C'était vraiment une cause perdue. Il continua d'avancer, et voyant Damon sur la défensive, il attrapa le pieu qu'il avait gardé dans sa main depuis tout ce temps et le lui planta bien profondément dans le dos, au milieu des omoplates, dans la zone précise où il ne pourrait pas l'enlever.
_ Maintenant, petit vampire, laisse moi faire.

Et il se précipita dans les bois, à la recherche de Miss Chasseuse. Qu'il trouva rapidement et qu'il attrapa sans trop de difficulté. Il lui aurait bien brisé la nuque d'entrée, mais elle devait voir avant. Il l’assomma rapidement et la traîna par les cheveux jusque là où était Damon. Il la balança à ses pieds et les regarda en souriant
_ Je te souhaite d'avoir plus de chance avec elle qu'avec la lignée Petrova. Mais j'en doute, elle n'a pas l'air très cocace. Je l'aurais bien tué devant tes yeux, pour que tu comprennes qui donne des ordres ici, mais je vais lui laisser la vie sauve à cause de son ignorance. Et parce que j'aimerais voir sa tête lorsqu'elle réalisera qu'elle s'est faite sauvée par un autre vampire.

Oh il se doutait que sa fierté de chasseuse allait en prendre un coup. Et ça le faisait rire. Klaus n'avait aucun mal à jouer avec les sentiments des gens, lui n'en avait pas. C'était beaucoup plus simple et ça le rendait intouchable là où tous les autres le sont.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: A strange meeting ... [Niklaus]   Mar 12 Mar - 18:37

I will fight you
Klaus & Jersey & Damon



Jersey avait beau avoir compris qu’elle faisait face à une créature éternelle et invincible, aucune vie n’était pour elle immuable. Alors elle était bien décidée à trouver une solution pour l’empêcher de fuir, une idée pour le ralentir un tant soit peu, le temps qu’elle disparaisse de sa vue. C’est ainsi qu’elle s’aventura à lui mettre un pieu dans le cœur. C’était de la pure folie et quelque chose d’inespéré, mais elle n’avait que cette idée pour se sortir de ce pétrin, car un être aussi narcissique et avec un égo comme celui de cet homme pouvait changer d’avis à son sujet en une fraction de seconde et lui ôter la vie, alors autant être plus maline que lui. Rapide, elle s’enfuit, galopant, traversant la fenêtre avec une aisance presque sauvage. Elle avait mal au bras toujours endolori, mais elle refoulait sa douleur pour mieux survivre. N’est-ce pas ce qu’on fait dans le monde sauvage, ou ce n’est que bataille ? Si, alors pourquoi n’agirait-elle pas ainsi. Elle allait si vite, à la recherche de repères pour lui indiquer la sortie de cette épaisse forêt sombre. Son cœur battait à une vitesse inégalable, son pouls suivait la même cadence, et elle respirait silencieusement de son mieux pour ne pas avoir une pointe au cœur ou un point de côté. Elle se doutait que pour Klaus, elle venait de signer son arrêt de mort, et tant qu’elle n’était pas chez elle, elle ne serait pas en totale sécurité. Dans cette course éreintante, elle se fit surprendre quand d’un geste rapide on l’entraîna contre un arbre , une main sur son épaule et une main sur sa bouche pour l’empêcher de crier. Avant même de lever les yeux vers lui, il s’adressa à elle et elle reconnut sa voix : c’était Damon Salvatore. Que faisait-il ici ? Pourquoi risquait-il sa vie en pleine forêt ?Et pour elle ? La seule chose qu’elle sut lui dire sans réellement se prononcer sur sa venue fut « C’est une longue histoire que je t’expliquerai plus tard, on a pas le temps. » Elle voulut le prévenir qu’il ne devait pas rester ici, mais en un battement de cil, il me faisait passer derrière lui pour se jeter sur Klaus. « Damon non ! » C’était trop tard, il mettait au sol Klaus qui allait révéler au jeune homme sa véritable identité. Dire que cet homme qu’elle appréciait sans se l’avouer était lui aussi un vampire et qu’elle venait seulement de le réaliser.

Son instinct la fit fuir, laissant ici Damon pour sa cacher et mieux lui venir en aide par la suite. Non ça ne pouvait être la réalité, la peur la faisait halluciné, il n’était pas un de ces monstres. Elle courrait sans s’arrêter ni regarder en arrière, mais elle fit craquer une brindille indiquant son emplacement à Klaus qui se retrouva en moins d’une minute derrière elle. Il l’étouffa un moment pour la rendre inconsciente et la traîna jusque Damon. Elle s’écorcha le visage et la cuisse gauche sur le chemin, mais elle ne sentait pas la douleur toujours assommée. C’est en tombant au pied de Damon, alors qu’elle saignait qu’elle reprit conscience. Elle ouvrit les yeux, le voyant blessé par sa faute et chuchota « je suis désolée.. » alors que des veines violacées faisaient le contour du magnifique regard de Damon. C’était alors vrai, il était l’un des leurs. Les paroles de Klaus avaient sur elle l’effet d’une bonne gifle. Elle se sentait honteuse de ne pas avoir continué à enquêter sur Damon, à avoir fait une place dans sa vie pour lui, à tenir étrangement à lui… « Non, ce n’est pas possible… » Sa fierté de chasseuse fit disparaître de ses yeux l’insouciance, et ils se mirent à briller. Il voulait lui sauver la vie, alors elle s’approcha de lui, lui retirant le pieu « une vie pour une vie ». Les veines avaient disparu de son visage, mais le doute restait en Jersey. Elle n’avait pas peur de Damon, enfin pas vraiment, mais elle ne pouvait pas être son amie pas vrai ? Et encore moins continuer ce jeu , cette drôle de relation qui les liait et qu’ils avaient entrepris non ? Elle sentit une immense douleur, et jeta un regard foudroyant à Klaus , rétorquant « T’es fier de toi ! » Elle perdait de plus en plus de sang et ne pouvait rester ici, elle devait rentrer. Elle tenta alors de se relever.


FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

☇ Messages : 264
☇ Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: A strange meeting ... [Niklaus]   Mer 13 Mar - 10:53

Klaus,Jersey & Damon
J
e regardait Klaus dans les yeux et la colère et la haine en moi sortait.

-Tu crois vraiment que je suivrais les conseils stupides d'un vampire comme toi, Damon ? Il faut être vraiment naïf pour le croire. Alors tu protèges une chasseuse maintenant, ta nouvelle proie ? Elle aussi tu vas l'hypnotiser afin de pouvoir profiter de son corps chaleureux à souhait ? Fais gaffe qu'elle ne cache pas d'armes entre ses cuisses, elle pourrait bien t'écorcher avant de te laisser à ton triste sort.

Il c'était enlever et il était devant moi, je me m'étais sur la défensive car je voulais pas qui face quelque chose de stupide comme d'habitude.

-Non Klaus je sais que tu ne vas pas écoutez ce que j'ai dit et je ne ferais jamais rien à Jersey contre son gré et elle a surement de la verveine dans son organisme.

Je continuais à le regarder, il vient à vitesse vampirique vers moi pour me planter un pieu dans le dos où je ne pourrais pas l'attraper, je lâche un grondement de douleur et tombe à terre.

-Maintenant, petit vampire, laisse moi faire.

J'essayais de me relever temps bien que mal, mais le pieux planté dans mon dos à chaque mouvement me faisais terriblement mal.
Il avait disparu et était réapparu avec Jeresy qui jette à mes pieds comme une poupée de chiffons à se moment-là j'avais qu'une envie c'est de le tuer et de le faire souffrir.

- Je te souhaite d'avoir plus de chance avec elle qu'avec la lignée Petrova. Mais j'en doute, elle n'a pas l'air très cocace. Je l'aurais bien tué devant tes yeux, pour que tu comprennes qui donne des ordres ici, mais je vais lui laisser la vie sauve à cause de son ignorance. Et parce que j'aimerais voir sa tête lorsqu'elle réalisera qu'elle s'est faite sauvée par un autre vampire.

Je n'avais rien à faire de ce qu'il disait,je regardais Jersey pour voir si elle allait ouvrière les yeux et c'est se quel fait.

-Je suis désolée..

Je n'arrivais pas à contrôler la colère qui reniait en moi et mon visage avait changé en méchant vampire.
Je la regardais pour voir sa réaction.

-Non, ce n’est pas possible…

Je ne lui avais rien dit et je ne voulais pas quelle réagis mal je ne voulais pas la perdre !

-si c'est possible

Elle s'approche vers moi et me retire le pieux que j'avais dans le dos ce qui me fit pousser un petit bruit.

-Une vie pour une vie

Je lui fis un sourire de remerciement et me relève, elle dit un truc à Klaus mais je n'avais pas entendu, elle essayait de se relever mais ne réussit pas et elle perdait beaucoup de sang.
Je me penche vers elle la prend dans mes bras.

Maintenant Klaus fout lui la paix où je serais encore là et je n'ai pas peur de mourir !



code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soa-samcrow.forumactif.org
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: A strange meeting ... [Niklaus]   Ven 15 Mar - 17:35

„MEETING WITH NIKLAUS “

Klaus était passablement énervé par la tournure des événements. Et il ne comprenait pas vraiment ce que le frère Salvatore avait à voir là dedans. Avec une chasseuse de vampire ? Il l'aurait cru un peu plus futé. Ou alors, sa réputation de 'fou' n'était pas uniquement fondée sur ses provocations incessantes. Il devait surement l'être. Il avait fait en sorte de l'immobiliser, afin d'aller chercher la jeune chasseuse alors. Il la ramena à ses pieds, regardant leurs retrouvailles on ne peut plus larmoyante et insupportable. La compassion? Il ne savait pas ce que c'était. Et ce qui se passait devant lui le laissait totalement indifférent. Il trouvait même cela stupide car dénué de sens. Cependant, il était tout de même assez fier de la réaction de la chasseuse. Il venait de briser tous ses rêves. Mais la vérité, ça fait souvent ça. Il la toisait durement alors qu'elle déliait Damon de sa torture. Mais quand elle se retourna pour lui demander s'il en était fier, il eut un sourire au coin des lèvres tout en la regardant. De la fierté ? En quelque sorte, cela lui en avait procuré. Mais pas assez pour réellement lui plaire.
_ Je suis sûr qu'un jour, tu sauras me rendre fier.

Quand il l'aura tué, ou qu'il se sera servi d'elle pour il ne sait encore quelle cause. En entendant Damon lui demander de leur 'foutre la paix', il eut un rire moqueur et le regarda en disant
_ Alors tu mourras pour rien.

Il sourit, amusé par leur réaction. Il se redressa, passa rapidement sa langue sur ses lèvres et fronça imperceptiblement les sourcils, avant de dire
_ Mais pas ce soir, je vous laisse un certain sursis. Ca fait plus mal quand les liens sont plus forts.

Déclara-t-il avec un clin d'oeil. Ils venaient de s'inscrire sur sa liste mortuaire. Quoique, Damon y était déjà inscrit depuis un moment. Il les toisa un instant et disparut dans un coup de vent la seconde suivante. Il appela l'un de ses hybrides pour qu'il vienne nettoyer les deux cadavres de randonneurs qu'il laissait derrière lui à la forêt, tout en rentrant dans sa grande bâtisse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: A strange meeting ... [Niklaus]   Jeu 21 Mar - 18:29

I will fight you
Klaus & Jersey & Damon



« Si c’est possible » Ces mots raisonnaient en elle, lui donnant froid dans le dos. Ouvrir les yeux dans une telle situation n’était pour la jolie chasseuse pas possible. Non il était hors de questions qu’elle croit un seul mot de Klaus ! Damon ne pouvait pas être un vampire, elle ne pouvait pas s’être liée ainsi avec un monstre suceur de sang. Elle niait donc d’un bloc la vérité que venait de lui annoncer l’originel, pour aider le pauvre Salvatore bloqué avec ce pieu mal placé. Oui, elle ne pouvait que se rendre compte de la vérité et faire comme si de rien n’était, ce n’était pas possible. Elle soupira, alors que des milliers de pensées se bousculaient dans son esprit, semant en elle une sensation plus étrange qu’autrefois et bien plus mesquine : le doute. Comment avait-elle pu tomber dans le panneau et croire que Damon était différent des autres ? Comment allait-elle vivre et agir avec lui maintenant qu’elle savait pour sa nature démoniaque ? Elle n’en avait aucune idée, mais s’apitoyer sur son sort devant Klaus n’était guère une solution et elle apprendrait à gérer cette situation plus tard. Ni une ni deux, avec beaucoup de fierté et une voix pleine de haine, elle demanda à l’autre hybride si il était heureux et fier, mais ça réponse l’agaça. Elle rétorqua violemment : « Crois ce que tu veux, je m’en contrefiche. Je ne suis pas ton petit toutou et je me fiche de te rendre fier, ce n’est pas mon objectif » Elle évitait à tout prix de croiser le regard du frère Salvatore , elle le repoussa alors quand il voulut lui donner un coup de main comme sous une impulsion de survie et quand elle l’entendit prononcer cette phrase, elle lui dit « Pas besoin …Je suis une grande fille et tu ne vas pas mourir pour moi ! » finissant en pensée ‘ et je te laisserai pas le tuer’ . Elle ne fit guère attention aux dernières paroles du blondinet, tentant toujours de se relever, alors que le sang entachait son jean. Pensait-il vraiment que malgré cette nouvelle, Damon et elle continueraient de se rapprocher ? Pourquoi cela semblait-il être impossible à l’esprit de la blondinette ? Elle était chasseuse et avoir dans ses amis un mec comme lui n’était plus une chose possible et imaginable. Dans un effort surhumain et douloureux, elle se releva, son regard se perdant au loin pour observer Klaus qui ne devenait qu’un point dans cette obscurité. Puis elle détourna le regard vers Damon, alors qu’elle flancha ses jambes tremblotantes. Deux solutions se présentaient définitivement à eux : quitter cette forêt et faire comme si de rien ne s’était passé, ou affronter les choses ensembles quitte à perdre cette chose qui les liait déjà. Qu’allaient-ils choisir ? Ecouteraient-ils leur raison ou leur cœur ? Résisterait-il à sa soif de sang et elle à son instinct de chasseuse ? Rien n’était certain et pourtant, elle savait que ce ne serait pas pareil pour eux demain. « On ferait mieux de rentrer » lâcha-t-elle le cœur lourd.


FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

☇ Messages : 264
☇ Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: A strange meeting ... [Niklaus]   Jeu 21 Mar - 23:05

Klaus,Jersey & Damon
J
e ne savait plus quoi fait Jersey m'avait repoussé alors que je voulais l'aider, elle avait du mal à tenir sur c'est deux jambes et le sang coulait beaucoup au niveau de sa jambe, heureusement que je savais me contrôler sinon je lui aurais probablement sauté à la gorge sans réfléchir, je la regardais, je ne savais plus comment réagir, maintenant quelle sait que je suis un vampire et que je sais qu'elle est une chasseuse va-t-elle me tuer ou du moins tenter ?
Je ne sais pas,mais moi je ne lui ferais aucun mal, mais sa je ne sais pas si elle le sait réellement, je ressaye une fois de m'approcher d'elle pour la prendre dans mes bras, elle ne pouvait pas marcher comme ça !
Alors même si elle me frappe ou me fait autre chose le plus fort de nous deux c'est moi,qu'elle le veut ou non elle resterait dans mes bras !

-Jersey je sais que ce que tu viens d'apprendre aujourd'hui doit te choquer et tu as peut-être envie de me tuer mais sache que je ne te ferais aucun mal .

Je voulais au moins qu'elle sache ceci si elle ne voulait plus me parler, elle voulait surement retrouver Klaus, mais il fallait que je l’empêche de faire ça, d'une parce qu'elle ne peut rien contre lui et si elle le pouvait elle nous tuerait tous, nous sommes de la même ligniée que Klaus alors s'il il meurt nous aussi.
Elle était dans mes bras et je marchais dans la forêt jusqu’à ma voiture, je devais la soigniez.

-Tu ne risques rien avec moi, si j'aurais voulu te tuer je l'aurais déjà fait crois-moi ou alors je t'aurais tué aujourd'hui avec tout ce sang ! Je fis un sourire en coin.

Je ne voulais pas qu'elle me déteste pour ce que je suis, je la regardais elle avait le bras autour de mon cou et la tête poser sur mon torse, cette bataille a dû vraiment l'épuiser.

-Jersey promet moi de ne plus jamais t'approcher de Klaus, je sais que tu n'est pas une enfant mais tu ne pourras rien contre lui et si tu le pouvais et que tu arriverais à le tuer, tout sa ligniée de vampire qu'il a créé va mourir avec lui et j'en fais partie.

La seule chose qui pouvait le tuer était le bois du chêne blanc mais pratiquement tous les arbres avaient été détruits ici.
code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soa-samcrow.forumactif.org
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: A strange meeting ... [Niklaus]   Mer 27 Mar - 22:20

Don't left me in the Dark
Jersey & Damon



Je lâchais un soupire alors que mon cœur, tout mon être s’emplissait de sentiments tellement contradictoires, tandis qu’une sensation nouvelle, déstabilisante et terrible à la fois me prenait l’estomac. Je pouvais sentir mon sang bouillir en moi, mon pouls s’accélérer pour entrer dans une course effrénée que je ne pouvais guère calmer. Mon regard se perdait quelques instants dans le sien avant de fuir ce même regard qui m’attirait et me piégeait dans l’océan de ses yeux. Je voulais savoir pourquoi il m’avait caché sa réelle nature, et pourquoi je m’étais acharnée à renier mon instinct de chasseuse pour croire en cet homme qui pouvait me sauter à la gorge d’un moment à l’autre. Et si je devais avoir peur, cette fois-ci mon instinct, ma foi incertaine en lui me disait que je ne craignais rien à ses côtés. Après tout, me sauver n’était-ce pas chevaleresque et un suicide de sa part d’aider la jeune chasseuse que j’étais ? Si ! Pourtant lui avait eu confiance en moi, alors que moi aussi je ne lui avais jamais révélé mon véritable but. Ne lui devais-je pas ça ? Bien sûr que si ! Alors pourquoi ce geste, cette pause dans la guerre contre le mal me faisait cet effet d’une bombe, la culpabilité m’envahissant pour me rappeler à quel point faire confiance à une créature est dangereux. J’avais tant perdu à cause des monstres en son genre que me fier à lui sans crainte était quelque chose d’impossible. Tout devenait plus compliqué, tout devenait impossible : cette relation que je pouvais nommée était basée sur quoi au juste ? Des faux-semblants, des mensonges par omission ! Non, elle ne pouvait pas représenter autant pour moi et si ma raison me disait de fuir et de ne plus jamais lui parler mon cœur lui me guidait sur un autre chemin. A bout de force je chutais dans ses bras, blessée physiquement autant que moralement. Me débattre ne servirait à rien, je n’avais ni sa force , ni sa vitesse, j’étais tout simplement épuisée. Ses flots de paroles venaient à moi et me renfermant telle une huitre qui protège sa perle, je ne voulais pas qu’elles atteignent mon cœur. Tenace, le doute qui s’était immiscé en moi ne voulait plus me quitter. Je lâchais dans un souffle court « Dis pas des choses comme ça ! C’est pas dans l’ordre des choses Damon ! Tu es fait pour me tuer et réciproquement… Ce.. ce qui nous lie étrangement n’est que mensonge, alors excuse-moi si je ne te crois pas » Je lui lançais cette pique brutale alors qu’une partie de moi en était désolée, et voulait croire en chacun de ses mots. Mais me tromper et perdre quelqu’un n’était plus possible donc je ne pouvais me fier à lui. Le jeune homme me portait tout contre lui, mais bras entourés son cou, et je m’inquiétais de la direction que nous prenions. « Où m’amènes-tu Damon, j’ai besoin de rentrer chez moi » Je me sentais soudainement si faible, si frêle. C’était comme si ma force s’était envolée avec mon sang qui s’évadait. Plus nous avancions vers sa voiture et plus ma peau palissait. Mes paupières étaient lourdes et lutter était de plus en plus difficile. Je n’allais pas tarder à m’évanouir si ça continuait. « J’ai vu ton regard Damon quand tu as senti mon sang… »Ma tête se posa délicatement contre son torse alors que je me battais pour ne pas perdre conscience. Il voulait que je reste loin de cet Originel, mais se fichait-il de moi ? Il était peut-être ce monstre qui avait tué mes proches et je devais le laisser en vie… ? Jamais ! Entendant sa réflexion je soupirai. Serais-je vraiment débarrassée de ces créatures ? Si je n’avais pas connu Damon j’aurais dit que des dommages collatéraux vampires en valait la peine, mais aujourd’hui même si je haïssais ce que je venais d’apprendre, j’en doutais. Pourquoi ? Parce que pour la première fois, je voyais plus que son côté maléfique, je me rendais compte qu’au fond s’étaient des humains comme les autres avec une plus ou moins grande part d’humanité « Je trouverai un moyen pour qu’il arrête de nuire sans le tuer » avouais-je sans le vouloir. J’étais vraiment à bout de force, et je sentais les vapes commencer à m’attirer à elles.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

☇ Messages : 264
☇ Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: A strange meeting ... [Niklaus]   Mer 27 Mar - 23:33

Klaus,Jersey & Damon
J
e ne savait plus comment réagir et surtout quoi lui dire, je voulais pas lui dire quelque chose qui ne lui plaise pas et quelle né veule plus me revoir.
Voilà que je deviens comme Stefan au mon Dieu non !
Jersey était une chasseuse de vampires et pouvait s'il elle le voulait me tuer, et moi je lui fessais confiance ce qui est rare, j’espère seulement c'est qu'elle pense la même chose que moi.

Dis pas des choses comme ça ! C’est pas dans l’ordre des choses Damon ! Tu es fait pour me tuer et réciproquement… Ce.. ce qui nous lie étrangement n’est que mensonge, alors excuse-moi si je ne te crois pas.

Comment je pouvais lui prouver que je ne lui ferais rien ?
En plus têtu comme elle est ça va être vraiment dure de lui faire comprendre qu'elle peut avoir confiance en moi.

-Jersey je suis un vampire, je suis peut-être fait pour tuer les humains mais jamais je ne te ferais pas de mal, reconnaît au moins que si j'aurais voulu te tuer se serais déjà fait ! Je te demande juste de me faire confiance c'est tout !

Je ne sais pas parler aux gens, d'ailleurs je n'aime pas parler du tout, je préfère ne rien dire et écouter, mais là c'était différent.
Avait telle peur de moi ?
Je continuais à marcher vers ma voiture qui n'était plus très loin maintenant.

Où m’amènes-tu Damon, j’ai besoin de rentrer chez moi

-Je vais à ma voiture et après je vais surement aller chez moi pour te soigniez, je ne peux pas te laisser rentrer chez toi dans cet état-là, en plus j'entends ton coeur qui bat beaucoup moins vite et ça commence à m’inquiéter ! Tu vas continuer de me parler pour éviter que tu t'évanouisses !

Elle perdait tellement de sang que je sentais qu'elle allait tomber dans les pommes et je ne voulais surtout pas !
Je courais à présent à vitesse vampirique pour arriver devant ma voiture, je posais délicatement Jersey sur le siège passager et fis le tour pour monter du coter conducteur.
Je pris la direction de la pension.

J’ai vu ton regard Damon quand tu as senti mon sang…

Elle avait vu dans mon regard quelque chose c'est vrai mais même si je sentais son sang je savais me contrôler

-Jersey ce n'est pas ce que tu crois, bien sur que le sang j'en ai envie mais je sais me contrôler mieux que tu le crois, j'ai des années d’expérience, et j'état en colère contre Klaus parce qu'il t'avait blessé pas parce que je voulais boire ton sang.

Je ne sait pas si elle veut bien que je la conduise chez moi, mais dans l'état où elle était elle ne pouvait pas faire grand-chose contre moi.


Je trouverai un moyen pour qu’il arrête de nuire sans le tuer

Je soupirais à l'entendre, elle est vraiment têtue quand elle le veut ce n'est pas possible !
Même quand elle au bord de l’évanouissement a cause d'un vampire plus fort que tous les autres et que je lui dis que tout ce qu'elle fera sa ne servira à rien, elle veut quand même faire quelque chose contre lui.

-Nous sommes déjà entrain de trouvés un moyen alors ne te mêle pas de ça, regarde dans qu'elle était-il t'a mis et imagines-toi si je n'étais pas arrivé à l'heure qu'il est tu serait morte !
code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soa-samcrow.forumactif.org
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: A strange meeting ... [Niklaus]   Mer 3 Avr - 11:47

Don't left me in the Dark
Jersey & Damon



Je ne pouvais plus croire une seconde en une amitié ou une relation avec Damon. Tout semblait avoir perdu sa valeur, et son côté véritable. Mon cœur, mon instinct et ma raison choisissait tous trois une voie comportementale différente. J’avais beau me sentir auparavant en confiance à ses côtés et savoir qu’il ne me voulait aucun mal car sinon je serai déjà morte, quelque chose faisait que pourtant je ne me sentais plus aussi à l’aise en sa compagnie. Notre nature voulait que nous soyons des ennemis alors comment lutter contre le naturel quand il revient au galop, te rappelant d’infâmes souvenirs plus douloureux les uns que les autres. Alors que de nombreuses questions sans réponses se bousculaient dans mon esprit, l’une d’elle et sûrement la plus importante se répétait sans cesse telle un écho : Et si Damon faisait partie du groupe ayant tué mes parents, ma sœur et mon fiancé… ?Ma gorge se serra soudainement, alors qu’un instant j’oubliais ma douleur. Je devais en avoir le cœur net, être sûre et certaine que même si il m’affirmait que jamais il ne me toucherait pour me faire du mal, il disait la vérité, et qu’il n’était pas ce monstre que je recherchais depuis tellement longtemps. « Je sais bien que tu le crois Damon, mais on ne peut pas lutter contre notre nature… Comment avoir confiance alors que même les buveurs de sang animal tue des humains.. ? C’est impossible, mais j’ai besoin de savoir….As-tu fait un massacre familial à New Heaven il y a quatre ans ? » Son cœur battait anormalement vite, elle craignait que sa réponse soit positive. Que pourrait-elle faire ? Elle n’aurait pas d’autre choix que de mettre fin à ses jours ! Toujours dans ses bras, mon regard ne quittait plus le sien alors qu’on s’approchait vivement de sa voiture. Alors comme ça il avait l’intention de prendre soin de moi. Okay, il m’attendrissait à vouloir me soigner, mais je devais résister et ne pas le laisser me toucher dans mes sentiments les plus profonds. Je sentais les forces fuirent de mon corps, alors que mon cœur battait de moins en moins vite, alors que j’étais à deux doigts de perdre connaissance. « J’en ai pas trop la force… » Mes paupières se fermaient peu à peu et en moins de quelques secondes nous arrivâmes à sa voiture, un dernier souffle et je perdis connaissance alors que nous filions vers son domicile. Malgré cette perte de conscience je pus l’entendre me rassurer sur le fait qu’il savait se contrôler d’une part, mais aussi que boire mon sang ne l’intéressait pas. Etait-il vraiment attaché à moi ? Puis il tenta de me convaincre que je ne devais pas m’attaquer à Klaus au risque de ma vie, bien que j’ai rétorqué auparavant que je trouverais un moyen de m’en débarrasser. Sa voix devenait murmure alors que j’étais emportée par les vagues de douleurs et d’inconscient. Mon cœur perdait un peu plus de vitesse, et je ne sentis même pas la voiture s’arrêter et Damon me prendre à nouveau en bras pour me conduire chez lui. Quand je rouvris les yeux avec énormément de difficultés, j’étais allongée sur son canapé, et il n’était pas loin.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

☇ Messages : 264
☇ Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: A strange meeting ... [Niklaus]   Jeu 4 Avr - 18:05

Klaus,Jersey & Damon
J
Je ne savais plus quoi dire et je ce qui m'énerver encore plus c'est que je ne savais pas se quelle pensais.

Je sais bien que tu le crois Damon, mais on ne peut pas lutter contre notre nature… Comment avoir confiance alors que même les buveurs de sang animal tue des humains.. ? C’est impossible, mais j’ai besoin de savoir….As-tu fait un massacre familial à New Heaven il y a quatre ans ?

-Oui je tue des humains et je ne vais pas te mentir Jersey j'adore ça mais c'est dans ma nature et je ne changerais pas, je dois me nourrir comme toute personne normal pour survivre, sauf que mon alimentation n'est pas la même c'est tout !
Et pour ce qui est du massacre familial je n'ai pas remis les pieds a New Heaven depuis bien trop longtemps donc non je n'y étais pas !


Je ne voulais pas lui mentir, j'adore tuer, j'adore sentir la peur dans leurs yeux, j'aime les voir me supplier de ne pas les tuer mais je pense que je ne vais pas lui dire sa sinon elle risquerait de partir en courant ou alors elle va essayer de me tuer enfin bref.
Je ne savais pas comment elle allait réagir à ce que j'allais dire, mais maintenant quelle savait que j'étais un vampire et pas un des plus gentils je lui devais bien la vérité tout comme elle.
Je l'avais déposé dans la voiture et je voyais quelle perdait connaissance, je la posais délicatement sur le siège et pris la place conductrice, quand j'étais enfin arrivé à la pension elle était complètement inconsciente dans mes bras, mais ce qui me rassurais c'est que j'entendais toujours son coeur battre, et si jamais je l'entendais s’arrêter je lui donnerais de mon sang et la tuerais elle serait vampire mais vivante elle m'en voudrais peut-être mais je m'en fiche, au moins elle sera ce que je ressens !
Je l'avais posé sur le canapé du salon avec une serviette froide sur la tête et puis avais pris tout le nécessaire pour pouvoir la soigniez, je lui avais tout désinfecté et avais mis un bandage à son pied et m'était assis sur l'autre canapé en face d'elle et la regardait tout en écoutant son rythme cardiaque, après plus de 2 heures elle s'était révélé.

-J'ai cru que tu n'allais jamais ouvrir les yeux

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soa-samcrow.forumactif.org
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: A strange meeting ... [Niklaus]   Ven 5 Avr - 12:42

Don't left me in the Dark
Jersey & Damon



Damon avait répondu à mes questions avec une franchise sans faille, ne tiltant pas du regard, bien que je pouvais sentir qu’il craignait grandement ma réaction. Et il y avait de quoi quand on savait la haine que je pouvais ressentir pour ses buveurs de sang. Je leur vouais une haine viscérale, désirant mettre fin à leurs jours. Comment pouvait-il me dire qu’il adorait prendre la vie de ses personnes, leur voler leur dernier souffle alors qu’il savait ce que cela signifierait pour moi? Oui, il y aurait des conséquences à cet aveu et pour lui elles ne seraient pas des meilleures. Bien qu’il y ait entre nous quelque chose de spécial, je ne pouvais pas me permettre de ne pas agir alors qu’il était un meurtrier. Je devais le lui dire, le prévenir qu’au moindre faux pas, je serai contre mon gré obligée d’agir. Seulement je n’en eu ni la force ni la chance car Morphée et l’inconscient m’enveloppèrent dans leurs bras. Ils me bercèrent des heures et la voix du frère Salvatore ne devint qu’un écho, un murmure qui disparut durant deux heures. Pendant ce temps, je me retrouvai dans un monde parallèle, fait de vieux souvenirs où je me revoyais courir dans les bras de mon fiancé, l’aimer et vivre sans connaître le surnaturel. Je pouvais entendre son rire, sentir son parfum, le toucher autant que je pouvais prendre en bras ma sœur et mes parents. Et si mon cœur perdait du rythme il battait pour eux, car ils n’arrêtaient pas de me dire de me battre et tenir. Tenir à ma vie, pour ne pas donner ce dernier souffle comme il l’avait fait. Prise par un flot d’émotions, des larmes coulèrent sur mes joues, alors que la scène de leur perte se répétait sans cesse dans mon esprit. Et se fut sur cette dernière que par manque de souffle, je me réveillai brusquement. Tout le décor autour de moi s’était envolé en fumée pour laisser place à celui de la pension des frères Salvatore. C’était l’une des premières fois que je me retrouvais dans ces lieux et je me sentais clairement perdu. Le décor tout de mobilier en bois brut rendait la pièce plus immense qu’elle ne l’était déjà. Le feu de cheminée apaisée cette dureté qu’il y avait dans la décoration du manoir. Détaillant chaque recoin de la pièce, mon regard se posa sur Mon corps soigné puis sur Damon qui venait de s’adresser à moi. Il semblait avoir réellement eu peur de me perdre, cela se lisait dans son regard et sur l’expression qu’avait prise son visage. Je me redressai pour lui répondre en haussant les épaules « Il aurait mieux valu que ce soit le cas Damon. Ça aurait été bien plus simple et tu le sais » Mettant les pieds au sol, je tournais le regard et repris « Tuer a beau être dans ta nature Damon, cela fait de toi un meurtrier à mes yeux. Je ne peux te laisser continuer dans cette voie, j’en suis désolée. Si tu as besoin de te nourrir, et que les poches ne te suffisent plus, alors je suis là pour être ta source… Mais au prochain corps que tu sèmeras, je serai dans l’obligation de te traquer si ce n’est t’empêcher de nuire à jamais » Etrangement ce que je venais de dire me blessait, pourtant c’était la seule solution à tous ces problèmes. Je me levais pour ramasser mes affaires et quitter son domicile, puis dans un regard attristé que je posais sur lui, je soupirai : « Si ce n’est pas toi pour New Heaven c’est qu’il doit y avoir d’autres vampires à Mystic Falls, dont le meurtrier de ma famille »


Revenir en haut Aller en bas

avatar

☇ Messages : 264
☇ Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: A strange meeting ... [Niklaus]   Ven 5 Avr - 13:41

Klaus,Jersey & Damon
I
l est vrai que maintenant que je savais son secret et elle le mien tout devient diffèrent enfin par temps que ça, nous devions être ennemie mais nous ne sommes pas obligés mais Jersey n'a pas l'aire de vouloir comprendre ce qu'un vampire ressent et je ne pourrais pas lui expliquer ça ne servirait à rien elle est trop têtue pour sa, elle voudrait entendre que se quelle veut et je n'es pas envie d'essayer de me battre pendant des heures à lui expliquer surtout pour rien.
Dans son sommeil je savais qu'elle était en train de rêver mais de quoi je ne sais pas, apparemment c'est quelque chose d'assez triste vue qu'une larme c'était échapper de ses yeux et c'est vers ce moment-là qu'elle sait réveiller.

-Tuer a beau être dans ta nature Damon, cela fait de toi un meurtrier à mes yeux. Je ne peux te laisser continuer dans cette voie, j’en suis désolée. Si tu as besoin de te nourrir, et que les poches ne te suffisent plus, alors je suis là pour être ta source… Mais au prochain corps que tu sèmeras, je serai dans l’obligation de te traquer si ce n’est t’empêcher de nuire à jamais.

Je secouais la tête, elle n'a décidément rien compris.

-Jersey tu ne peux pas comprendre ce que je ressens tu n'est pas un vampire, je ne fais pas que les tuer non plus mais je le fais et je n'ai pas envie que tu sois ma poche de sang humaine, je n'ai pas envie de t'appeler quand j'ai besoin de toi juste pour te prendre du sang et te dire de repartir, je ne veux pas!
Et tu peux toujours essayer de me tuer Jersey je suis bien plus fort que toi et tu me dis ça mais je n'ai aucune envie de te faire du mal.


Je ne sais pas si elle allait comprendre mais elle devait m'accepter comme je suis et non comme elle veut que je sois, je ne changerais pas et je continuerais de tuer des humains quelle le veux ou non.
Elle c'était lever pris c'est affaire et commençait à partir, a vitesse vampirique je me m'étais en face d'elle et lui dit.

-J'en ai marre que les personnes de mon entourage veule me changer je suis comme je suis et on m'accepte comme ça sinon on ne m'accepte pas du tout !

Je commençais à être énervé.

--Si ce n’est pas toi pour New Heaven c’est qu’il doit y avoir d’autres vampires à Mystic Falls, dont le meurtrier de ma famille

-Tu sais très bien que je peux t'aider à retrouver qui a fait ça mais tu vas devoir m'accepter et me faire confiance tout comme moi je fais !
code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soa-samcrow.forumactif.org
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: A strange meeting ... [Niklaus]   Ven 5 Avr - 14:19

Don't left me in the Dark
Jersey & Damon



Pourquoi ne voulait-il pas comprendre dans quelle position il me mettait ? Lorsque je chassais ce type de créatures, je veillais à confirmer mes soupçons vérifiant qu’il se nourrissait d’humains, leur ôtant la vie et non d’animaux comme le faisaient certains vampires végétariens. Ils avaient le choix et je l’avais bien compris, et si Damon avait pris pour cible les humains, je ne pouvais pas en faire une exception, et même si mon cœur me disait le contraire. C’était dur pour moi à avaler, mais je préférais être son garde-manger, plutôt qu’il ne tue d’autres humains. Je tentais donc de le mettre en garde contre moi-même, car je me connaissais parfaitement et savais que sur ce type de chasse, la vengeance et mon instinct de chasseuse contrôlée tous mes gestes. C’était comme si j’étais née pour ça et que j’avais été formatée. Tenter de me convaincre du contraire était vain, car nous savions tous deux que c’était ma destinée et lui la sienne. J’haussais les épaules, alors qu’il me répétait ne pas vouloir me faire du mal, que je ne serais pour rien au monde sa poche et qu’il ajoutait qu’il n’avait ni peur de mourir. « Non tu as raison Damon, je ne peux pas te comprendre car je ne suis pas un vampire, mais j’en ai rencontré assez dans ma vie pour savoir que se nourrir que de sang en poche et sang animal suffit et fonctionne pour certains. TU as choisi ta condition de vie, et je la respecte et j’avais confiance c’est pourquoi je t’offrais mon bras ou mon cou, MAIS si tu ne lis pas la peur dans mes yeux et ma vie se dérober sous tes dents ce n’est pas suffisant pour toi….et cette soif de sang fait de toi un être cruel avec ces pauvres victimes qui n’ont rien demandé…» Je sentis soudainement ma gorge se serrait alors que j’avançais à reculons vers la sortie « Tu es capable de contrôler ta soif de sang avec moi, donc tu n’es pas obligé de condamner à mort chacun de tes repas, et tu le sais….Alors si tu choisis de le faire tu ne me laisseras pas le choix. C’est ma destinée Damon. Je n’ai pas besoin de force pour t’empêcher de nuire, juste de verveine dans le sang humain, et un peu de ruse » Je me retournais bien décidée à clore la discussion mais arrivée devant la porte, il se glissa entre moi et cette dernière pour me bloquer la sortie et me confier qu’il voulait qu’on l’accepte tel quel sans vouloir sans cesse le changer. Je soupirai alors qu’il continuait, faisant un mouvement négatif de la tête « Tuer n’est pas la solution et si j’avais voulu te changer je t’aurais demandé de changer de régime pour le régime animal… Bref, j’ai pas besoin de ton aide, dans cette recherche je suis solitaire, et je ne veux rien te devoir….Merci quand même. » Je me faufilai dans l’infime espace qu’il y avait, frôlant mon corps contre le sien, étouffant un murmure « J’aurais aimé qu’entre nous les choses soient différentes» Elle refoula d’un soupir les larmes qui s’étaient logées dans ses yeux, pour fermer la porte derrière elle et s’adosser au mur prise au dépourvu et submergée par le désespoir.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

☇ Messages : 264
☇ Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: A strange meeting ... [Niklaus]   Ven 5 Avr - 15:03

Klaus,Jersey & Damon
J
' était en face d'elle j'avais mes yeux plonger dans les siens, je serais les dents, je n'avais aucune envie quelle me serve de poche de sang humain, ça serait là voire comme un garde-manger et puis c'est tout et je ne veux pas !
Elle ne pouvait pas comprendre le plaisir que ça donnait de tuer un être humain, c'est comme empêcher un chat de chasser une souris c'est exactement la même chose mais comment lui faire rentrer ça dans sa tête !

-Non tu as raison Damon, je ne peux pas te comprendre car je ne suis pas un vampire, mais j’en ai rencontré assez dans ma vie pour savoir que se nourrir que de sang en poche et sang animal suffit et fonctionne pour certains. TU as choisi ta condition de vie, et je la respecte et j’avais confiance c’est pourquoi je t’offrais mon bras ou mon cou, MAIS si tu ne lis pas la peur dans mes yeux et ma vie se dérober sous tes dents ce n’est pas suffisant pour toi….et cette soif de sang fait de toi un être cruel avec ces pauvres victimes qui n’ont rien demandé…

Je décroche mon regard du sien quelle qu'instant avant de les replonger de plus belle.

-Le sang animal est vraiment infect au plus au point et les poches de sang ça pourrait certainement me suffire, mais c'est comme manger la même chose, alors que le sang humain a du goût ça n'a rien à voir. Je pris son visage entre mes mains. Je n'est pas envie de te prendre comme ma banque de sang c'est hors de question !
Eh oui je suis cruel mais j'ai toujours été comme ça !


-Tu es capable de contrôler ta soif de sang avec moi, donc tu n’es pas obligé de condamner à mort chacun de tes repas, et tu le sais….Alors si tu choisis de le faire tu ne me laisseras pas le choix. C’est ma destinée Damon. Je n’ai pas besoin de force pour t’empêcher de nuire, juste de verveine dans le sang humain, et un peu de ruse

J'avais lâché son visage, je ne voulais pas qu'une autre personne de mon entourage me file entre les doigts et encore moi Jersey, j'essayais par tous les moyens de lui faire comprendre mais rien n'y fait elle ne veut rien savoir.
Elle va aller jusqu’à donner de la verveine d'ailleurs je ne sais pas comment pour éviter que je me nourrisse, elle ne sait d'ailleurs pas ce que la verveine fait, elle brûle chaque centimètre de votre corps, la brûlure est quelque chose d’insupportable et en plus ça rend les vampires impuissants, je ne pensais pas quelle pourrait aller jusqu’à là, je découvre des facettes de Jersey que même si elle est une chasseuse et quelle a ça dans le sang que je n'aime pas.

-Tu pourrais vraiment aller jusqu’à la Jersey, jusqu’à me priver de ma nourriture, tu sais très bien que je peux aller autre par pour me nourrir, il n'y a pas que Mystic Falls merde Jersey !

Elle m'avait contourné et avant de partir elle m'avait dit.

-J’aurais aimé qu’entre nous les choses soient différentes

Je n'avais pas répondu elle avait fermé la porte, mais elle n'était pas partie très loin, je l'avais entendue s'adosser à un mur et pleurer.
Je me dirige vers la porte, l'ouvre et la rejoint.
Je ne sais pas comment elle allait réagir à ce que j'allais faire mais je m'en fiche, ce n'était pas du tout mon genre de faire ça mais alors pas du tout je ne savais pas comme mis prendre la plus par du temps mais je la pris dans mes bras.
code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soa-samcrow.forumactif.org
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: A strange meeting ... [Niklaus]   Ven 5 Avr - 15:42

Don't left me in the Dark
Jersey & Damon



Parfois il m’arrivait de ne contrôler aucun de mes actes lors d’une chasse et j’avais l’impression que plus ça aller, plus j’étais vouée à y perdre ma vie, en autant bien plus. N’étais-je pas à ma façon un monstre, un meurtrier aussi ? Sûrement, mais avec ma si forte part d’humanité j’avais laissé énormément de vie à des vampires végétariens, alors j’avais l’impression de ne faire que mon devoir et de ne pas être un monstre. Pourtant, ce soir avec Damon, alors que je luttais pour qu’il change son habitude et que j’étais incapable de me voir mettre fin à ses jours, les choses m’apparaissaient de manière différente. Peut-être avait-il nuit à de nombreuses victimes, mais il avait le droit à une seconde chance, celle de faire un choix différent, seulement il ne se la laissait pas. Je ne comprenais pas pourquoi il avait tant besoin de me sauver, de me protéger, les vampires dans son genre avait pourtant l’habitude de manipuler les êtres dans mon genre. Et tout cela causait un trouble en moi, auquel je n’avais guère de réponse. Perdue entre le doute, la culpabilité de me battre contre lui alors qu’il ne voulait que mon bien et le sens du devoir, j’essayais de raisonner Damon pour qu’il fasse preuve de plus d’humanité et qu’il me choisisse moi plutôt qu’une autre pour sa descente aux enfers. Mais tout comme lui avec moi, je parlais à un mur. Nous restions postés sur nos positions, dans un débat sans fin. La chasseuse qui luttait en moi, me rendait si différente que d’ordinaire, ne laissant aucune trace de la fille pleine d’empathie et fragile que j’étais avant. Non cette part de moi n’était pas disparue et c’est d’ailleurs elle qui me rendait incapable d’agir avec lui, mais je n’aimais pas cette part de moi. Je n’avais plus le droit d’être faible et de laisser les gens me détruire. Alors si j’en étais consciente comment pouvais-je ne rien faire ce soir à ses côtés. « Tu ne comprends vraiment rien Damon… je ne serai pas ta banque de sang mais ta porte de sortie, ton pilier…Faut croire que j’espérais le contraire en te voyant agir ainsi avec moi » De la déception et de la tristesse se lisait sur mon visage, alors qu’il compliquait un peu plus les choses. Bien sûr que j’aurais été capable de donner de la verveine à tous les humains de cette ville, pour les protéger et qu’il se tourne vers moi. Seulement il n’imaginait guère jusqu’où je pouvais aller pour sauver des innocents, il aurait été un autre, il ne serait déjà plus de ce monde et cette destinée aurait choisi pour moi. Cependant, je luttais aujourd’hui pour ne pas que mon destin soit maître de mes actions. Dire que je ne me rendais même pas compte de faire partie de la lignée des cinq chasseurs. J’acquiesçai déstabilisée et sortit de chez lui avant de ne craquer pour de bon. « Tu ne me laisses pas vraiment le choix » Je le quittais, et finis par fondre en larmes une fois dehors. Je ne comprenais pas pourquoi ce soir les choses étaient aussi dures. J’avais totalement oublié la douleur et seul ce déchirement intérieur était à l’origine de ce moment de faiblesse. Comme si mon cœur avait décidé pour moi, quand il arriva et me prit dans ses bras, je m’y blottis pour calmer mes sanglots. Cette proximité, son corps contre le mien, cette humanité dont il faisait preuve avec moi rendait les choses si difficiles. Je relevais les yeux embrumés vers Damon, plongeant mes prunelles vertes dans l’azur de ses yeux. Je savais ce qu’il ressentait en cet instant, dans ce silence profond, nos regards parlés pour nous, laissant entrevoir notre cœur où on pouvait lire nos sentiments comme dans un livre ouvert. Avec moi il était différent autant que je l’étais avec lui. C’était une faute de ma part, un manque de professionnalisme et pourtant je ne pouvais rien y faire, je ne voulais rien y faire. Près de lui mes pleurs avaient cessé, et en remerciement, je me mis sur la pointe des pieds et déposai un baiser sur sa joue. Je lui offris un léger sourire « Prends soin de toi Damon ! C’est ma vie contre la tienne ! » Dire qu’elle était prête à le laisser sain et sauf. Elle s’éloigna de ses bras, appelant un taxi qui arriva en moins de cinq minutes pour qu’elle puisse rentrer chez elle se reposer.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: A strange meeting ... [Niklaus]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A strange meeting ... [Niklaus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Such a strange meeting [Aine]
» Meeting with the infinity [TERMINE]
» 07. Strange Case of Dr Jekyll and Mr Hyde
» Meeting with the infinity
» You met me at a very strange time of my life. |-| w/ Harley Teller

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bite me or Kill me :: Cimetière :: Archives :: Archive Sujet-