AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bite me or kill me est officiellement ré-ouvert !!! Bienvenue !!! Voté pour le forum ICI =)

Partagez | .
 

 Ce n'est peut être pas le bon moment, le bonne endroit, mais c'est parti remise !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

☇ Messages : 264
☇ Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Ce n'est peut être pas le bon moment, le bonne endroit, mais c'est parti remise !   Mer 24 Juil - 17:06

Ce n'est peut être pas le bon moment, le bon endroit, mais ce n'est que parti remise !

Jersey, Declan et Damon



Il était tard le soleil venais de se coucher sur l’horizon, la lune commençait à monter de plus en plus haut.
Heureusement elle n’était pas plein, donc aucun loup.
Je marchais sans bruit dans l’immense forêt de Mystic Falls ou la nourriture humaine y est assez abondante à mon gout.
D’ailleurs mon corps n’arrêtais pas de me rappeler en ce moment que je devais me nourrir, a l’intérieure de moi le feu reine en maître, je ne m’étais pas nourrir depuis la soirée ou j'avais pris le sang de Jersey.
Je m’étais promis de ne jamais m’abreuver d’elle et je l’avais fait, mais c’était la dernière fois que chose comme ça arriverais, je ne laisserais pas une seconde fois la soif prendre le dessus sur moi.
J’avais une haine envers mon frère que je ne pouvais pas d’écrire, j’avais qu’une envie en ce moment de le tuer avec une telle souffrance que personne ne pourrais m’arrêter.
J’étais perdu dans mes penser, mais je n’avais pas arrêté de marcher pour autant, mais une chose m’en fit sortir, l’odeur d’humain tout près.
Tous mes sens se mis en éveille, je marchais a tout vitesse, que je fus arrivé à cent mettre de leur campement, je les observais, j’étais cacher dans le noir et seul un autre vampire aurais pu me voir.
Il y avait une jeune femme brune assis près d’un feu, elle n’était pas trop mal, mais elle n’allait pas tarder à mourir.
Je marche dans sa direction et sort de la nuit pour lui faire face, sur son visage une expression de peur pouvais se lire, ce qui me fis décrocher un sourire en coin.
J’aime lire dans leur yeux cette peur et j’aime les entendre mes supplier de ne pas les tuer.
J’avais mon regard bleu dans les siens, aucun mot ne sort de ma bouche, je reste juste la a la regarder, elle ne dit pas un mot non plus.
Je décide enfin à sortir mes crocs et de la plaquer au sol, elle hurle à l’aide, mais je m’en foutais complètement.

-Chute, chute, ne crie pas comme ça voyons, tu ne vas pas sentir grand-chose. Tu vas juste t’endormir profondément pour ne plus jamais te réveiller.

Un autre sourire en coin se dessine sur mon visage, elle continue de hurler à l’aide, je lui plante mes crocs dans sa jugulaire et commence à aspirer son sang si chaud qui descend dans ma gorge.
Plus je prends du sang et plus je sens sa misérable petit vie la quitter, que ses jouissant.
Elle cris de moins en moins, le son de sa voix commence à s’atténuer pour ne devenir qu’un silence, son corps sans vie repose à terre et ma soif de sang est rassasier pendant un court temps.
Du revers de ma main j’essuie le peu de liquide qu’il reste, mon visage reviens dans le même était que tout ta l’heure.
J’entends des bruits de pas qui vienne de la forêt, j’utilise mon odorat pour voir de qui il s’agit, mais je ne le connais pas.
Tout ce que je sais, c’est qu’il est humain, je n’ai jamais sentie cette odeur auparavant et je suis curieux de savoir de qui il s’agit.
Les bruits de pas se rapproche de plus en plus et ce qui est étrange, c’est qu’il marche d’une certaine façon pour ne pas qu’on l’entende et bien c’est raté.
Je me retourne pour lui faire face quand il va arriver et regarde avec insistance en face de moi.

-Pas besoin de te cacher, ou que tu sois je peux te retrouver en moins de temps que tu le crois, alors autant sortir de ta cachette maintenant qu’on en finisse !

J’attendais paisiblement et avec le même sourire en coin dessiner sur mon visage.
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soa-samcrow.forumactif.org
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Ce n'est peut être pas le bon moment, le bonne endroit, mais c'est parti remise !   Mer 24 Juil - 21:28






Ce n'est peut être pas le bon moment, le bon endroit, mais c'est parti remise !


JERSEY ▽ DAMON ▽ DECLAN
Il se faisait tard, le soleil venait de disparaître au loin et la lune s'élevait lentement dans le ciel. J'avais débarqué dans cette petite ville il y a quelques jours, trois à vrai dire. Juste le temps de pouvoir m'installer et de reperer les lieux. La raison de ma venue ici était simple, les vampires. D'après les rumeurs qui circulaient, il y avait eu de nombreuses attaques d'animaux sauvage dans le coin. Cause du cécés ? Morsure à la gorge. Les humains qui ne connaissent pas la vérité sur ce monde croient à ça, mais pour quelqu'un comme moi, qui chasse depuis son plus jeune âge, ça ne trompe pas, ça ne peut-être que l'oeuvre d'un vampire. Et les vampires, c'est mon truc. Poussé par la curiosité, je suis donc venu ici. Et puis, à par chasser, je ne fais rien d'autre alors il faut bien faire passer le temps. Chacun son truc après tout, les vampires tuent, je les tue.

Et ce soir, j'ai descidé de me rendre dans la forêt, le premier lieu qui m'est venu à l'esprit. Il y a toujours des gens qui ont la mauvaise idée de camper, et des créatures surntaurelles qui les prennent en repas. Arrivé à la lisière des arbres, je descendis de ma voiture et ouvris le coffre. Dedans, tout un arsenal d'armes differentes. Des pieux, des granades de verveines, des balles en bois. La materiel d'un chasseur qui se respecte. Un sourire narquois sur les lèvres, je glissais un pieu dans la poche interieur de ma veste et me saisis d'un pistolet rempli de munitions que je glissais à ma ceinture. Je ne traquais pas de vampires, mais par précaution il valait mieux que je garde ça à porté de main. Une attaque est vite arrivé après tout et il fallait avouer que des ennemis et bien … j'en avais. En trente ans, on a le temps de s'en faire, surtout quand on fait ce que je fais.

Une fois prêt, je fermais la voiture et me dirigeais vers les arbres. Il faisait encore plus sombre ici, mais les arbres étaient assez espacés ce qui permettait d'avoir une assez bonne vision. Je me mis à démabuler sans but precis au milieu des arbres sans savoir ce que j'attendais vraiment. Mon seul but, la chose qui me faisait avancer, c'était de venger mes parents, en tuant le vampire qui avait fait cela. Mais exepté ça, j'étais en cavale la plupart du temps, allant de ville en ville, tuant vampire après vampire. Puis je recommençais, à chaque fois. Rien ne m'arrêté, ce qui m'avait d'ailleurs valu quelques cicatrices. Mais j'étais en vie, c'est qu'il y avait une raison. Et puis je suis seul. Je ne m'attache pas au gens, je me contente d'une simple connaissance, rien d'autre. La seule personne avec qui je me suis véritablement rapproché, c'est Jersey. Elle est la seule qui a reussi à me persuader qu'on pouvait s'attacher et ne pas en souffrir. Mais je n'ai actuellement aucune idée de oèu est-ce qu'elle est maintenant et je pense que c'est pareil pour elle me concernant. Ca fait un bout de temps que je ne l'ai pas vu, mais j'espère toujours la revoir un jour.

Alors que je marchais tranquillement dans cette forêt, un cri strident retenti, me figeant sur place. Je tendis l'oreille et lorsqu'un second retentit, je savais par où aller. Je me mis à courir vers ma gauche. Le cri venait de cette direction, j'en étais certain. Pendant que je courais, un sourire apparut sur mon visage. Si c'était un vampire, il allait voir c'tidiot. J'ai conscience du danger que ces bêtes representent, qu'elles ont un avantage sur moi concernant la force, mais je n'en ai rien à faire, c'est ça le truc. Je fais tout ce qui est mon pouvoir pour tuer les vampires et si c'en est un qui attaque cette femme, ça me donnera l'occasion de m'amuser un peu. A mesure que je progressais, les cris ne retentissaient plus, est-ce que ça voulait dire que … non. Ne pas faire de déduction avant d'être sur les lieux. Je verrais sur place.

Et justement, je viens d'y arriver. Enfin, je suppose vu que je vois la lueur de flammes un peu plus loin. J'arrête de courir et me met à marcher, faisant le moin de bruit possible. Je finis pas approcher de la scène. Un corp sur le sol, inerte. A côté, un homme brun, completement vetu de noir qui me tourne le dos. Ce doit être lui, la chose qui vient de tuer cette femme. Il se retourne alors et je me stop. Il regarde dans ma direction. C'est sur c'est un vampire, une autre personne ne m'aurait pas entendu approcher.

Pas besoin de te cacher, ou que tu sois je peux te retrouver en moins de temps que tu le crois, alors autant sortir de ta cachette maintenant qu’on en finisse !

Me cacher … et puis quoi encore ? J'observe, c'est tout. Et il vient de me confirmer que c'est un vampire en annonçant avec confiance qu'il pouvait me retrouver. Ca je le sais, mais je ne me cache pas. Je pris un air narquois et sortis de l'ombre en le regardant, la lueus des flammes dansant sur son visage.

Premièrement, je ne me cache pas. Deuxièmement, je sais que tu peux me retrouver facilement si je me cache, je connais mieux les vampires que tu ne le penses. Et troisièmement … en finir avec quoi, hein ? Avec moi ? Tu vas me tuer comme tu viens de le faire avec cette femme je suppose. Beh vas-y, attaque. J't'attends.

J'avais parlé en le regardant droit dans les yeux. Vas-y petite bête, fonce moi dessus, j'ai déjà vu pire que toi tu sais … Alors que je m'appretais à reprendre la parole pour le taquiner encore plus, j'entendis un bruit. S'il est pas seul, ça craint pour moi. Mais ça pouvait aussi être un humain.
(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Ce n'est peut être pas le bon moment, le bonne endroit, mais c'est parti remise !   Ven 26 Juil - 18:48



♣ It's not the good time ♣
Parfois le temps nous rattrape, les souvenirs nous submergent et une seule envie subsiste : les revivre pour croire en nouveau en la joie qui nous possédait en cet instant précis. Et c’est ce qui se passait en ce début de soirée pour la jolie blonde, qui ne comprenait pas la signification de ce tatouage qui venait de faire son apparition sur son bras et qu’elle seule voyait.  Elle tentait de mettre des mots sur cette apparition se remémorant chaque geste, chaque action, chaque combat, guettée par ce passé qui la tourmentait…et elle ne tarda pas à se revoir, courant auprès de ce beau blond qu’était Declan pour aller au combat. Les rires qu’ils avaient partagés résonnaient en elle comme un écho, elle se voyait lui offrir tendresse et confiance à cet ami qu’il était rapidement devenu. Elle ferma les yeux, sa gorge se serrant. Elle pouvait presque sentir ce parfum, entendre cette voix qui la remettait à sa place ou la taquinait sans aucune limite… Qu’est-ce qu’il pouvait bien lui manquer… Et si elle avait préféré ignorer cette peine d’être loin de lui, ce besoin de le voir, depuis qu’elle avait parlé de lui à Damon, elle était incapable de nier. Elle mourrait d’envie de retrouver cet homme pour partager de nouveaux moments inoubliables avec lui… Elle ressentait la nécessité de le retrouver. C’est ainsi qu’elle se leva brusquement de son lit, suivant son instinct qui ne la trompait que rarement pour aller se balader.

Avançant en voiture là où le vent la mène, elle arriva en très peu de temps à la lisière de la forêt. Si seulement, elle avait pu sentir ce qu’il allait se passer. Son cœur la guidait sans aucun doute vers ces deux seuls hommes qui avaient pris de l’importance à ses yeux depuis le décès de sa famille et son fiancé. Si l’un était un vampire qu’elle était incapable de tuer et de qui elle ne cessait de se rapprocher jour après jour, l’autre n’était autre qu’un chasseur. Et ce qu’elle ressentait pour les deux étant bien différent, elle tenait pourtant à chacun d’entre eux. Bref , les retrouvailles promettaient d’être pimentées avec cet excellent cocktail explosif ! Pourquoi donc le destin avait-il choisi de faire qu’ils  se rencontrent à cet instant précis.. . ?? Toujours ignorante, elle gara sa voiture et c’est alors qu’elle reconnut ce petit bijou qu’elle avait conduit à plusieurs reprises ! Declan était là, sûrement en chasse…et elle ne pouvait le laisser seul. Il allait avoir besoin que quelqu’un le couvre…alors elle lui sauverait les miches une fois de plus, si il venait à tomber sur les originels dont il ignorait tout. *oh merde ! Il va être en danger* pensa-t-elle. Effrayée, elle se mit alors courir le plus rapidement possible avançant à grands pas dans cette sombre forêt épaisse. Plus rien n’avait à cet instant d’importance. Elle voulait être là pour lui, le retrouver et l’aider dans cette lutte. Son pouls accélérait les cadences, au rythme de ses foulées qu’elle enchaînait, se laissant guider par l’intuition féminine. Agile, habile, elle galopait telle une jument sauvage, optant parfois pour des petits sauts gracieux pour éviter les troncs et racines qui jonchaient sur le sol.  Le plus silencieusement possible, elle se rapprochait de ces deux êtres  sans s’en rendre véritablement compte.

Ce ne fut que lorsque la voix de Damon s’éleva à environ cinq mètre d’elle, qu’elle comprit que les choses n’allaient pas être les plus simples pour une première rencontre. Elle espéra un instant qu’elle se trompait qu’il ne pouvait pas s’agir de son ami…. Car il répliquerait et fier comme des paons, aucun d’eux ne lâcheraient le morceau,  entraînant alors une troisième guerre mondiale. Elle croisa les doigts, dans un infime espoir, mais ce fut en vain. Quand la voix du jeune Sawyer cynique s’éleva dans les airs, elle accéléra alors la cadence le plus possible. Il venait de lancer un défi à Damon qui ne se permettrait pas de le louper. La peur l’envahit alors, et si par cette attitude masculine, ils la forçaient tous deux à faire un choix : tuer Damon ou laisser mourir Declan. Non c’était impossible, qu’elle le veuille ou non, elle ferait tout son possible pour les préserver tous les deux. C’était paradoxal, mais c’était ainsi.  Tel un léopard, elle se déplaçait à une vitesse presque inhumaine ou digne des plus grands sprinters. C’était grâce à l’adrénaline qui démultipliait ses sens…Ou peut-être était-ce car elle faisait désormais partie du groupe des cinq, bien qu’elle l’ignore.

Les mètres qui la séparaient de cette scène pleine d’animosité et violence s’amenuisait chaque seconde, si bien qu’elle put les apercevoir. Leurs visages reflétaient sans aucune hésitation la haine et la rage qu’ils ressentaient l’un pour l’autre, se déchirant autour de valeurs différentes. Si c’était pour le frère Salvatore une nécessité de se nourrir autant qu’un plaisir de lire la peur et sentir l’âme de la victime s’éteindre, pour Peter de son second nom, le tuer était la seule solution qui se présentait à lui. Tous deux impulsifs, Jersey allait avoir du pain sur la planche pour calmer leurs ardeurs et éviter le massacre. Jamais elle ne pourrait pardonner à celui qui ôterait la vie de l’autre. Lorsqu’elle sentit que Damon allait se jeter à la gorge de cet humain, elle fit exprès de faire craquer des brindilles en arrivant à quelques pas d’eux, pour que tous deux la surprenne. Sûr d’elle, elle lâcha « Declan ! Damon ! Stop !».  Franchissant la courte distance qui lui restait à parcourir, elle se glissa entre eux comme pour leur faire comprendre qu’ils ne devaient rien faire sans lui passer d’abord sur le corps et croisa ses bras. Elle avait longtemps imaginé leurs retrouvailles et auraient aimé lui sauter dans les bras, mais ce n’était ni le lieu, ni l’endroit ! Elle se tourna vers Declan pour prononcer dans un murmure «  Ce n’est pas ce que tu crois » et envoyer un regard noir à Damon qui sous-entendait «  Si tu le touches, je te tue ! ». En fait c'était sûrement ce qu'il imaginait...



codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas

avatar

☇ Messages : 264
☇ Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Ce n'est peut être pas le bon moment, le bonne endroit, mais c'est parti remise !   Ven 26 Juil - 19:48

Ce n'est peut être pas le bon moment, le bon endroit, mais ce n'est que parti remise !

Jersey, Declan et Damon



J’étais face à un chasseur qui ne se rendait pas compte du danger que je suis, je suis beaucoup plus fort que lui sur tout les points et j’ai l’habitude de ce genre de personne qui se croit tout puissant alors qu’ils sont qu’une merde sans fin.
J’avais toujours mon petit sourire en coin dessiné sur mon visage, il venait de faire la chose qu’il ne devait pas faire avec moi, me provoquer, car je réponds toujours à une provocation.
Je sentais une odeur familier approcher, Jersey était pas loin, son rythme cardiaque c’était accélère, elle avait surement du courir, car je ne sens aucune autre odeur dans la forêt.
J’étais prêt à m’attaquer à lui au du moins lui faire du mal avant de l’achever, mais Jersey se mis entre nous deux, elle parlait mais je n’entais aucun son qui sortais de sa voix.
J’étais comme enfermer dans une bulle et je n’entendais que des murmures très loin, qui sont à peine perspectible.
Je courrais a vitesse vampirique autour d’eux, il ne savait pas où j’allais attaquer et à quelle moment, mais après quelque seconde je me mis derrière se chasseur et le pousse violemment sur un tronc d’arbre.

-Tu apprendras petit chasseur qu’il ne faut pas me provoquer !

La rage en moi montait et des grondements pouvais s’entendre du font de ma gorge, j’avais envie de jouer et un chasseur risquais d’être assez marrant comme distraction.
J’avais vu le regard de Jersey, mais je n’y avais pas fait attention, j’étais trop énerver, pour écouter son regard qui voulais sans doute en dire beaucoup.
Pour le moment je ne fessais rien je restais la sans bouger a regarder se misérable chasseur se relever.
Je savais qui il était et heureusement pour lui qu’il était l’ami de Jersey car il serait déjà mort dans une souffrance atroce, je n’ai aucune pitié pour ce genre d’humain qui n’ont aucune pitié pour nous les vampires.
Je restais muet devant se spectacle, je ne fessais que observer la scène, Jersey allait surement aller le voir pour l’aider à se relever, elle m’aurait sans doute dit ne plus jamais faire sa ou elle me tuerait ou du moins un truc dans se change là.
Et lui il voudrait surement me tuer aussi, enfin du moins il peut toujours essayer, mais il faut qu’il sache quelque chose, si il s’amuse à me chasser, je serais sans pitié et je le tuerais en le laissant agoniser dans son coin pendant que je le regarderais.
Cette idée me réjouit déjà, viens jouer avec moi petit chasseur, je n’attends que toi pour commencer à m’amuser.

-Heureusement que tu es l’ami de Jersey, sinon tu serais probablement mort ! Ne t’amuse surtout pas à vouloir me tuer sinon je te réserverais quelque chose de spécial !

En plus en ce moment je ne suis pas spécialement de bonne humeur, alors il ne devrait pas trop me chercher.
Je me demande bien comment il va le prend quand elle va lui dire qu’elle est ami avec un vampire, je sens que je vais bien me marrer.
Je n’allais pas bouger de là, j’allais sans doute rester sans prononcer un mot, j’allais juste attendre.
Jersey ne pouvais pas savoir comment j’étais énerver, contre ce chasseur qui n’en valais surement pas la peine.
Mais je le laissais envie juste parce que Jersey tiens à lui et qu’il est le seul qui lui reste.
Une partie de ma colère était aussi à cause de Elena et de Stefan, qui en ce moment  me cachait des chose, autant les dire tout de suite qu’on en finisse une bonne fois pour toute avec ses histoire.

Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soa-samcrow.forumactif.org
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Ce n'est peut être pas le bon moment, le bonne endroit, mais c'est parti remise !   Mar 30 Juil - 22:20






Ce n'est peut être pas le bon moment, le bon endroit, mais c'est parti remise !


JERSEY ▽ DAMON ▽ DECLAN
Il me suffisait de voir l'étincelle dans les yeux de ce vampire pour savoir qu'il allait attaquer. Il était peut-être dangereux, mais bon, une balle dans la jambe ça devrait le ralentir. Et puis, j'en avais vu des pires. Mais est-ce qu'il allait s'attaquer à moi alors qu'il y avait une présence étrangère à quelques mètres de nous ? Et son ouïe de vampire ne l'avait sûrement pas manquer ce bruit. Je ne tournais pas la tête en direction du son, gardant mes yeux fixés sur ce vampire. Du coin de l'oeil, je vis alors quelqu'un débouler dans l'espace dégagé où nous nous trouvions et cria. Je ne perçus qu'une partie de ses paroles. Mon nom. Ce qui était ... impossible étant donné que je n'avais parlé à personne dans cette ville depuis mon arrivée. Je tournais la tête en direction de la nouvelle arrivante et je me retrouvais face à Jersey. Jersey ! C'était bien elle. Ses cheveux blonds, sa voie. Elle était face à moi, les bras croisés sur la poitrine, s'interposant entre nous. C'est alors que ses paroles précédentes arrivèrent à moi. Elle avait dit un autre nom. Damon ... C'était ce vampire ? Elle .. le connaissait. Et elle s'interposait entre nous. Elle était une chasseuse, comme moi. Pourquoi elle voulait m'empêcher de le tuer ?

Elle se tourna vers moi pour murmurer quelques mots. Comment ça ce n'est pas ce que je crois ? Bien sur que si ! Elle a fait ami-ami avec un vampire. Je n'ouvris pas la bouche, me contentant de la regarder. Je ne m'imaginais certainement pas la retrouver de cette façon, dans ces circonstances et ... avec celui là. D'ailleurs il se mit d'un coup à tourner autour de nous, bien trop vite à mon goût. Je regardais Jersey. Si il venait à m'attaquer, est-ce qu'elle le laisserait faire ? Décidément, je sens que je vais haïr ce vampire pour le restant de mes jours. je n'arrivais pas à le voir, il allait bien trop vite pour moi, ce que je n'aimais pas du tout. Je ne le voyais pas, mais je sentis ses mains sur mes épaules et mes pieds qui quittait le sol. Il m'avait poussé. Cet idiot de vampire qui vaut des prunes m'a poussé. Et assez fort, je dois dire puisque je m'écrasais violemment contre un arbre. Je sentis du sang coulait sur mon menton. J'avais la lèvre explosée.

Je posais mes deux mains sur le sol et me relevais, encore un peu sonné. Il semblait satisfait en plus. Evidement, c'est un vampire, il ne va pas m'aider à me relever en s'excusant, c'est pas comme ci je m'y attendais. Ses paroles confirmèrent mon hypothèse quand à sa satisfaction. j'apprendrais qu'il ne faut pas le provoquer. Tu parles, il doit être du genre à réagir au quart de tour ce gars. Je devais admettre que j'étais un eu perdu là. Un vampire agressait une femme et l'a tuée, j'arrivais, je n'ai pas d'autre choix que de devoir le tuer, je suis un chasseur, je chasse. Et en plus, je déteste ces créatures. Ensuite, Jersey débarque au moment ou je m'y attends le moins. Je m'étais imaginé la retrouver, mais ce scénario là ne m'était jamais venu à l'esprit. Et j'apprend qu'elle connait ce vampire. Alors qu'elle les chasse elle aussi. C'est un vampire qui a tué tout ceux qu'elle avait. Je ne comprenais absolument rien. J'étais debout, face à ce vampire qui venait de me défigurer contre l'arbre. S'il pensait que j'allais m'arrêter à ça, il me connaissait très mal. Et c'est qu'il semblait énerver en plus. Aux dernières nouvelles, c'est moi qui venais de me prendre un tronc d'arbre en plein visage, pas lui. Il semblait avoir vraiment mauvais caractère, ce qui était encore plus bizarre que Jersey le connaisse et apparemment l’apprécie.

Même en essayant du mieux que je pouvais, je n'arrivais pas à ressentir autre chose que de la colère et de la haine quand je regardais ce vampire. Il reprit la parole et je le regardais sans sciller. Quelque chose de special, vraiment ?

"Ce serait un honneur. Vampire"

Une fois ma phrase terminée, j'empoignais mon pistolet suspendu à ma ceinture et le pointais sur ce Damon. Je visais l'épaule droite, juste à côté de la base du cou et appuyais sur la détente, tout ça en trois secondes. Un sourire narquois se dessina sur mon visage quand la balle l'atteignit et je remis mon pistolet à ma ceinture. Je me tournais ensuite vers Jersey.

"Tu ... Tu le connais ? Jersey, c'est un vampire"

Je savais pas comment réagir à tout ça, tout ce que je savais c'est que je venais de tirer sur ce foutu vampire qui venait de m'exploser la lèvre en me jetant contre un arbre et que je venais de retrouver Jersey, que je ne ne l'attendais pas à revoir dans ces circonstances ...

(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Ce n'est peut être pas le bon moment, le bonne endroit, mais c'est parti remise !   Mer 7 Aoû - 18:55



♣ It's not the good time ♣
Jersey n’en croyait pas ses yeux. Declan était le petit nouveau de Mystic Falls, et ils allaient pouvoir dès à présent se retrouver. Il lui avait tellement manqué. Et dire qu’elle ne s’en rendait compte que maintenant… Elle baissa les yeux perdue. Elle avait imaginé maintes fois leurs retrouvailles, et à chaque fois tendre, elle le prenait en bras. Seulement, aujourd’hui, dans une situation si tendue, elle ne le pouvait guère. Prise entre deux feux, elle n’avait d’autres choix que de tenter de tempérer l’ambiance. Mais elle était mal barrée. Très impulsifs et têtus, ni le chasseur ni le vampire ne cèderaient. La gorge serrée, sa voix s’éleva pour briser le silence glacial qu’il y avait entre eux et remettre ces hommes à leur place. Tous deux tenaient à elle, elle avait alors l’espoir que peut-être ils pourraient faire un effort pour ses beaux yeux et éviter de s’entretuer. Bon d’accord, elle se faisait des illusions. Avait-elle le choix ? Pas vraiment, car elle se doutait qu’au plus profond d’elle, elle serait incapable de faire un choix, à moins d’en être vraiment obliger. Un regard noir et suppliant leur fut adressé.
Pourtant, Damon se ficha bien de ce que la jolie blonde pouvait penser, quand violemment il envoya valser son ami. « Declann…. Mon dieu, ça va ? » Le cœur de la chasseuse fit un bond et instinctivement, elle sortit un pieu qu’elle avait dans sa botte. La prochaine fois qu’il voudrait lui faire du mal, elle était prête à s’interposer. C’était étonnant, vu combien elle pouvait tenir à Damon, mais il n’avait pas idée de ce qu’elle ferait pour cet innocent pour qui elle pourrait donner la vie, cet ami, ce seul être qui représentait comme une famille…Courant vers le beau blond, pour voir comment il allait, elle crut un instant que son instinct allait prendre le dessus. Elle passa un doigt pour essuyer des perles de sang sur le visage du chasseur désolée. Elle prit une grande respiration, et fusilla le vampire du regard « Ne refais jamais ça ! » cria-t-elle apeuré et pleine de rage. Pour la première fois, elle sentait palpiter son sang dans ses veines, et la colère dépassait avec lui sa tendresse en son égard. Habile, elle jouait instinctivement avec le pieu qu’elle faisait tourner entre ses doigts et lutter contre cette force inhumaine qui la poussait pour qu’elle se donne entièrement au groupe de Cinq. Cette soudaine noirceur lui donnait véritablement la chair de poule. Elle se tourna vers Declan pour lui donner un coup de main à se relever, mais ce dernier déjà debout, ne tarda pas à prendre sa revanche sur Damon, le remerciant d’une balle de bois dans l’épaule. N’allaient-ils jamais s’arrêter dans cette gueguerre . Elle eut de la peine pour Damon et se recula des deux hommes… elle était dégoûtée de tels comportements machos. « Putain Declan ! Merde ! Vous n’en avez pas assez ?!?! » Chacun leur tour, reçurent une bonne gifle de la blonde, incapable de réagir autrement. Ils la poussaient bout. Peut-être que se haire était leur destin, que ça coulait dans leur veine, mais ne pouvaient-ils vraiment pas prendre sur eux un moment ?
« Vous me décevez les gars ! » Cela sonnait tel un couperet tranchant sec. Elle semblait rester de marbre et cette froideur semblait faire bien plus de mal que si elle n’avait laissé les émotions prendre le dessus. Ils n’étaient plus des enfants, ils devaient grandir. Elle soupira hésitante. Elle ne savait pas si elle devait rester pour les surveiller, écoutant son cœur car sa raison lui disait de fuir à toute jambe non par peur, mais pour les surprendre. Les empêcher de s’entretuer ou leur prouver qu’ils pouvaient la perdre ? Là était la question ! Elle n’eut guère le temps d’y répondre car la voix de Declan la rattrapa pour la ramener sur terre. "Tu ... Tu le connais ? Jersey, c'est un vampire" Elle ne voulait voir son regard. Ce serait bien trop difficile d’y lire l’incompréhension ou même le dégoût qu’il devait alors ressentir. Il savait trop bien ce qu’elle avait vécu, et il ne pourrait pas comprendre… Pas de suite, car la vengeance était pour lui aussi le moteur de sa vie . Prenant son courage à deux mains, elle les regarda tour à tour et dit distinctement « Oui , je le connais… et si sa nature m’a bouleversé je suis passée outre… Il m’a sauvé la vie Declan… » Elle se tourna alors vers Damon et captura son regard dans le sien « Tu sais à quel point il est important pour moi…si tu lui fais du mal…je n’y survivrai pas Damon » Son cœur parlait et elle avait besoin d’air. Clairement prise de bouffée de chaleur, elle avait énormément de mal à savoir que faire jusqu’à ce qu’une idée fleurisse dans son esprit. Elle devait faire comprendre à ces mecs qu’elle était leur point commun. Elle se laissa prendre par un flot d’émotion, affublée par la chaleur. Ses forces la quittant tout à coup, car elle ne luttait plus, elle tomba au sol quasiment inconsciente. Allait-elle réussir à éveiller en eux la tendresse pour leur faire oublier ce combat sans fin qu’ils étaient prêts à mener contre sa volonté ?



codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ce n'est peut être pas le bon moment, le bonne endroit, mais c'est parti remise !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ce n'est peut être pas le bon moment, le bonne endroit, mais c'est parti remise !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un baiser, ça peut être mortel si on y met son coeur... {PV Bruce
» J'ai peut-être perdu le frisson pour beaucoup de choses mais pas pour le Blues. (B.B. King)
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» Peut-on Esperer Un Changement En Haiti ????
» Je n'aurais peut être pas dù (pv Samus)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bite me or Kill me :: Cimetière :: Archives :: Archive Sujet-