AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bite me or kill me est officiellement ré-ouvert !!! Bienvenue !!! Voté pour le forum ICI =)

Partagez | .
 

 Ne pas se souvenir du passé est parfois très dangereux ! (Heather)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

☇ Messages : 264
☇ Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Ne pas se souvenir du passé est parfois très dangereux ! (Heather)   Lun 10 Juin - 20:09


Le passé...

Comme certain soir au j'avais une vrai soif, j'allais souvent dans la forêt pour me nourrir de randonneur qui était dans le coin.Il faisait nuit, je voyais aussi bien qu'un chat dans le noir et mon odorat était encore plus développé que d'habitude.
J'entendais le moindre bruit de branche ou de pas, j'aimais tuer et chasser, se sentir supérieur a toute cette race d'humain qui ne ce doute absolument pas de l'existence de vampire.
J'aime jouer avec mes proie avant de les tuer des fois dans d'atroce souffrance, j'aime sentir leur vie quitter leur corps si faible.
Je courrais a vitesse vampirique et une odeur me fit dévier de ma trajectoire, un couple était tranquillement en train de dormir à coter d'un feu de bois, je m'approche le plus discrètement possible.
J'entendais leurs cœurs battre a rythme régulier et leur sang couler dans leur veine, j'arrache la femme de son sac de couchage avant de l'attirer vers moi.
Elle crie et son abruti de copain se réveille et me voit tenir sa pauvre petite copine dans les bras, j'aime voir sur son visage de la peur.
Il prend le fusil qui est à coter de leur lit et le pointe vers moi.

-Si j'étais toi je poserais se fusil par terre, je ne suis vraiment pas d'humeur à rigoler aujourd'hui.

Bien sûr il ne m'écoute pas, tant pis, je penche la tête de la jeune femme sur la droite et plante mes crocs dans sa jugulaire et instantanément le sang remplit ma bouche.
Le sang chaud coule dans ma gorge et me redonne encore plus d'énergie, je sens la jeune femme commencer a s'évanouir dans mes bras et je pompe encore plus.

-Stop ! Arrêter, je vais lâcher l'arme, mais je vous en supplie lâcher la !

Je le regarde avec un air méchant et un sourire en coin avant de lâcher la fille presque la jette a terre et m'avance vers le jeune homme.
Il n'avait pas encore lâché l'arme et me tire dans l'épaule ce qui me fait reculer un peu, mais ne m'arrête pas.
Je passe derrière lui à toute vitesse et le mord dans le cou, j'aime quand j'ai un repas pour le prix de deux.
Quand j'avais enfin terminé de le vider de son sang, je le laisse tomber par terre et reviens verre la jeune femme qui commençais à se réveiller.
Je lui caresse la tête et je penche la mienne vers la gauche, puis avec un air de victoire lui dit.

-Tu va faire un long et gros dodo !

Puis je finis ce que j'avais commencé, j'avais volé la vie de deux jeunes gens et j'en étais très fier, j'avais bu assez de sang pour aujourd'hui.
Mais une autre odeur avait interpeller mon intention et je voulais savoir qui s'était, je courus a tout vitesse vers cette odeur qui me rappelais une vague souvenir sans savoir vraiment lequel.
Quand j'étais arrivé près d'elle, je ne m'approche pas tout de suite, j'étais dans le noir et on ne pouvait pas me voir.
Je regardais cette femme qui m'avait l'air familière, mais aucun souvenir viens me frapper.
Je sors de la pénombre pour lui faire presque face.

-Vous savez qu'il est dangereux d'être ici à une heure pareille !

C'était une femme très belle, elle était mince au cheveux blond et au yeux bleu, elle me faisait penser un peu à Jersey.
Mais je me demandais que faisait elle ici à une heure pareille ?
Elle était un peu folle surtout qu'elle ne sait pas à qui elle a faire devant elle, je suis juste le prédateur le plus redoutable au monde.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soa-samcrow.forumactif.org
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Ne pas se souvenir du passé est parfois très dangereux ! (Heather)   Lun 10 Juin - 20:48

Code by Holliday

ღ Le passé ღ

Heather n’arrivait pas à trouver le sommeil. L’horloge égrenait ses minutes, interminables et elle contemplait le cadran, blottie sur son canapé sans éprouver l’envie de fermer les yeux et de se reposer. Son cerveau tournait à vide. Elle ne lisait pas, ne regardait pas la télé, ne consultait même pas ses mails. Elle se contenait de suivre le mouvement hypnotique de l’aiguille. La jeune femme finit par se lever. A quoi bon rester enfermée ? elle savait qu’elle n’arriverait pas à dormir, pourquoi se forcer. Elle était en short et débardeur, et se contenta de mettre ses bottines et de passer un sweat, avant de quitter son studio. Elle n’avait pas l’intention d’aller bien loin. Faire le tour du quartier peut être. En tout cas, Heather n’était pas le genre de fille à aller tromper son ennui dans les bars. Elle l’avait fait, un temps, un temps plutôt sombre, où le décès de sa mère avait obscurci sa vie.

Sous le halo lunaire, la jeune sorcière marchait à pas rapides. Il faisait plutôt frais, et elle regretta de ne pas avoir enfilé un jean. Enfin…elle était sans témoin, personne n’allait observer ses gambettes, et tant mieux. Elle ne supportait pas d’être reluquée. Les minutes passèrent, et finalement Heather prit goût à la promenade et ses pas la menèrent jusqu’à la forêt. Les arbres épais lui parurent rassurants. Elle aimait être auprès de la nature, comme beaucoup de ses congénères dont elle ne savait rien pourtant. Auprès d’elle, Lasher, son esprit-veilleur paraissait heureux de se trouver ici également. Seuls. Sans humain…sans devoir jouer une comédie pour paraître aimable ou pareil à tant d’autres. Ici au moins, elle ne risquait rien. Le danger pour elle résidait chez les êtres anthropomorphes. Plus elle était éloignée d’eux, mieux elle se portait.

Heather marchait plus lentement. L’obscurité l’obligeait à devoir forcer sur sa vue. Elle s’arrêta un moment et effleura un tronc. Il vibrait de vie. Une énergie naturelle. Salvatrice. Serait-il possible de détourner cette énergie pour s’en servir ? Le grimoire de sa mère recelait tant de promesses, mais elle peinait à le déchiffrer seule. Elle s’arrêta et inspira longuement, cherchant à capter cette énergie qui vibrait sous ses doigts. C’est alors qu’elle réalisa que Lasher n’était plus à côté d’elle, qui s’était éclipsé. Sûrement happé par la beauté de ce qui l’entourait, il avait cessé de prendre forme pour elle, et profiter de ce moment de liberté. Elle se sentit un peu contrariée. Sans lui, elle se sentait diminuée pour trouver son chemin. Elle eut alors l’impression que les ténèbres prenaient forme en face d’elle. Intriguée, elle cligna des yeux pour vérifier si sa vision ne lui jouait pas des tours.

Et elle se retrouva devant un homme brun, aux yeux clairs. Elle se figea. Sa respiration resta bloquée dans sa poitrine. Non, c’était impossible….

- Vous savez qu’il est dangereux d’être ici à une heure pareille ? demanda-t-il.

Il n’y avait plus de doute à présent. Elle avait reconnu le timbre de sa voix. C’était lui.
Elle était sous le choc. Elle ne pouvait détourner son regard de lui, de son image.
C’était lui. Le meurtrier de sa mère. Celui qui lui avait brisé la nuque, l’arrachant à jamais de sa vie. Le pire de tout ça, c’est qu’il était beau, d’une beauté insolente.
Combien de mois s’étaient-ils écoulés depuis ce jour en Louisiane où ils s’étaient brièvement croisés ? Elle n’aurait su dire…
Elle était plantée là, tandis que le ressentiment gonflait de plus en plus dans sa poitrine. Elle entendit alors un son étouffé, comme un râle, un gémissement. Elle mit une seconde à comprendre que c’était elle. Et alors, elle s’écria :

- Essaierais-tu d’être drôle ?

Comment osait-il dire une chose pareille ? S’adresser à elle de cette manière sans même donner l’impression de la reconnaître.

La haine s’infiltra dans le regard de la jeune fille. Et sans même en prendre conscience, elle lui jeta le « mauvais œil ». Elle y met toute sa force, son désespoir, sa rancœur. Elle l’entendit nettement crier.

· Souffre donc…tu ne souffriras jamais assez pour ce que tu nous as fait * songea-t-elle amèrement. *

Elle s’arrêta juste le temps de lui lancer :

- Tu te souviens de moi, maintenant ? « Little Death » ça te dit quelque chose ?

Elle ignorait pourquoi il l’avait surnommée de cette façon. Si elle avait été plus lucide, elle lui aurait demandé, mais là elle était contrôlée par ses émotions. Et de nouveau, elle laissa le pouvoir jaillir d’elle sans contrôle pour le frapper de nouveau.

· meurs..meurs…meurs *

Elle savait que cela serait inutile. Il ne mourrait pas. Sentant la fatigue venir, elle s’arrêta, haletante. Elle tremblait de tous ses membres, et ce n’était pas le froid.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

☇ Messages : 264
☇ Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Ne pas se souvenir du passé est parfois très dangereux ! (Heather)   Lun 10 Juin - 23:19


Le passé...

La jeune femme n'avait pas l'air content de me revoir, je pouvais le voir sur l'expression sur son visage et à son rythme cardiaque qui s'était accéléré tout comme sa respiration d'ailleurs.
J'avais mon regard plongé dans celui de la jeune femme et sa réponse se faisait attendre.

-Drôle non, je ne suis pas quelqu'un de drôle !

Elle continuait de me regarder fixement ce que je fis aussi, mais une douleur horrible viens me frapper de plein fouets et me fit hurler avant de m'accroupie sur le sol avec les mains sur la tête.
Je savais que c'était une sorcière, la douleur était horrible et j'avais qu'une envie quelle sorte de mon corps, j'avais tellement mal, je n'arrivais pas à décrire ce qui se passait à l'intérieur de moi.
Puis d'un coup tout le mal en moi par et enfin j'arrive un peu à souffler.
Elle me dit qu'elle s'appelait Little Dead et a présent j'arrivais à me souvenir de tout, j'avais tué sa mère et maintenant elle était en train de me le faire payer.

-Oh oui je me souviens très bien de toi et d'ailleurs comme va ta mère ?

Et la douleur avait recommencé, mais cette fois si elle était encore plus intense, heureusement que j'étais un vampire sinon je serais surement déjà mort.
Bonnie m'avait déjà auparavant fait ça mais c'était pas aussi violant, ça ne faisait pas autant mal que maintenant, j'avais l'impression que ma tête allait exploser.
J'essayais de ramper vers elle pour pouvoir la faire tomber ou faire quoi que se sois pour qu'elle arrête tout se bordel !
Et enfin la douleur s'arrête pour la deuxième fois, je m'étale par terre, j'avais l'impression que toute mon énergie c'était complètement volatilisé de mon corps, on dirait que ce qu'elle m'avait fait avait un peu près le même effet que cette foutu verveine.

-J'espère que tu prends du plaisir à faire ça, car un jour tu finiras comme ta mère !

Je me relève et viens lui faire face, l'expression de mon visage laisse voir la colère qui est en moi et de petits grognements pouvaient se faire entendre dans ma gorge.

Je la prends violemment par le cou et la soulève, elle ne pouvait rien faire, j'étais beaucoup plus fort qu'elle, a moins qu'elle recommence ce qu'elle m'a fait juste avant elle était piger par l'emprise de mes mains sur son cou.
Je pourrais lui briser les os et je savais très bien qu'elle en était consciente


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soa-samcrow.forumactif.org
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Ne pas se souvenir du passé est parfois très dangereux ! (Heather)   Mar 11 Juin - 11:26

Code by Holliday

ღ Le passé ღ


Heather contemplait le meurtrier à genoux devant elle, tandis qu’il se tordait de douleur. Il avait eu l’impudence de parler de sa mère qu’il avait froidement tuée. Et pour quelle raison ? Elle aurait bien aimé savoir. D’ailleurs, il fallait qu’elle l’interroge à son sujet. Mais peut être n’était ce pas le meilleur moment tandis qu’il souffrait le martyr.

Il n’y avait pas de joie sur le visage de la jeune fille, pas la trace d’un plaisir sadique non plus. Bizarrement, tout cela ne lui apportait aucune satisfaction, à part celui de sentir son pouvoir vibrer dans tous ses atomes. Et à présent qu’elle avait déchargé une bonne partie de sa colère sur lui, elle se sentait vidée. Pas physiquement, elle aurait même assez d’énergie pour recommencer un petit moment cette torture, mais mentalement. Elle le regarda se relever, sans bouger de là où elle était. Sa respiration s’était apaisée.

- J’espère que tu prends plaisir à faire ça, car un jour tu finiras comme ta mère.

La remarque fit tiquer la jeune femme. Ce n’était pas la menace qui l’effrayait, c’était la notion de prendre plaisir à faire souffrir qu’il introduisait dans sa phrase. Car ce qu’elle venait de faire n’était qu’une expression violente du profond désespoir qu’elle avait éprouvé quand elle avait perdu sa mère. Et pour elle, lui faire payer était justifié.
Il bougea, plus rapidement qu’elle ne l’aurait imaginé et elle sentit une pression s’exercer sur son cou. Il possédait une force folle et ainsi suspendue, elle commençait à manquer d’air, sa trachée compressée. Ce fut une révélation pour Heather. Il n’était pas humain. Sinon comment aurait-il pu tuer sa mère si facilement, elle une sorcière si puissante ?

Elle ne chercha pas à se débattre, à crier, ou encore moins à utiliser le « mauvais œil ». Elle se contenta de plonger son regard bleu dans le sien, cherchant à lire en lui. Il était furieux. N’importe qui après avoir subi un tel traitement aurait eu cette réaction. Mais le pire, c’est qu’elle ne vit chez lui aucun repentir pour ce qu’il avait fait. Les yeux couleur de mer d’Heather se teintèrent d’une tristesse absolue. La lassitude l’envahit complètement , elle n’avait pas envie de se battre contre lui. Elle attendit patiemment qu’il la repose à terre. Quand ses pieds retrouvèrent le contact avec le sol, elle inspira une grande bouffée d’oxygène.

- Je devais le faire, se justifia-t--elle, tu m’as pris ma mère, je ne fais que te rendre la monnaie, quoique le prix que tu viens de payer est un peu maigre par rapport à ce que tu as fait.

Ses intonations restaient lisses, comme indifférents. Pas de colère grandiloquente dans sa voix, pas de mépris, elle énonçait juste les faits comme s’il s’agissait d’une autre personne. Il n’y avait que ses yeux qui trahissaient l’importance que cela avait pour elle. Cependant, la colère avait disparu. Pour le moment. Et par conséquent, le mauvais œil se tenait tranquille.
Elle inspira de nouveau. Il y avait une question qui la taraudait depuis tout ce temps. Une question si simple et pourtant si complexe:

- Pourquoi ?

Pourquoi avoir assassiné sa mère ? Pourquoi l’avoir épargné elle ? Et surtout pourquoi l’avoir surnommé « Little Death ?» le simple pourquoi qu’elle avait prononcé regroupait en fait une multitude d’autres questions.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

☇ Messages : 264
☇ Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Ne pas se souvenir du passé est parfois très dangereux ! (Heather)   Dim 16 Juin - 18:01


Le Passé...
Damon & Heather

Génial, voilà que maintenant il y a une sorcière qui veux ma peau, parce que j’ai tué sa mère, bon d’un coter je la comprenais mais elle savait très bien que je pouvais être un ennemie redoutable et que je ne vais pas hésiter une seul seconde de la tuer si elle tente de faire quoique ce soit pour m’exterminer.
Ma main serais son cou et je voyais qu’elle commençait à manquer d’air, je décide donc de la lâcher.
Elle reprend une grande inspiration, je n’avais aucune envie de la tuer pour le moment, mais elle n’avait pas intérêt à trop me chercher.

-Fait attention à ce que tu fais petit sorcière, tu as peut-être des pouvoirs mais je pourrais te tuer en moins de temps que tu ne le pense.

Je la regardais dans les yeux, elle n’avait pas l’air d’être paniquer dommage, mais je voyais une aine énorme au fond de ses yeux.

-Pourquoi j’ai tué ta mère ? La question ne se pose même pas, je suis un vampire et a-t-on avis de quoi se nourri les vampires ? Je pense que tu vas trouver la réponse toute seul comme une grande !


J’avais l’impression de parler a une gamine de 6 ans, c’est vraiment chiant, je n’avais plus vraiment grand-chose à faire avec elle ou du moins dans cette forêt.
J’avais tué deux misérable humain, je les avais vidée de leur sang et je pense que avec ce que je viens de boire comme quantité, ça va me suffire largement pour au moins 4 jours.
Je commençais a tourné les talons et partir, j’espère qu’elle ne va pas me refaire le coup de « je vais encore te faire souffrir pour ce que tu as fait » sinon je risque encore une fois de m’énerver et là je pense que je vais m’abreuver de son sang sans la tuer, car ce n’est pas une mort assez douloureuse.


PS: Je suis désoler mais je suis hyper fatiguer et l'inspiration a du mal a venir j’espère que sa te suffit ^^

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soa-samcrow.forumactif.org
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Ne pas se souvenir du passé est parfois très dangereux ! (Heather)   Mar 18 Juin - 11:46

Code by Holliday

ღ Le passé ღ


 
Ce vampire avait vraiment le don de rallumer les flammes de colère de la jeune fille rien qu’en ouvrant la bouche ! Oui, c’était un vampire, non seulement, il l’avait confirmé, mais les paroles de Klaus revinrent en mémoire à la sorcière. Peut être avec un temps de retard, mais c’était déjà mieux que rien. Sorcières et vampires. Ennemis naturels. C’est sur, rien que pour cette raison, le meurtre de sa mère pouvait se justifier. Mais ce n’était pas suffisant. Non. Pour qu’un vampire prenne le risque de s’attaquer à une sorcière aussi puissante que sa mère, il devait bien y avoir une raison, non ? Mais quand le buveur de sang se mit à parler, elle ne le perçut plus de la même façon. Ce mépris qu’il y avait dans ce « petite sorcière » l’horripilait au plus haut point. Rien que pour cela, elle avait envie de lui arracher sa langue insolente et de la lui faire manger ! Comment osait-il simplement se comporter ainsi avec une telle suffisance avec elle ? Elle ne s’attendait pas à des excuses –loin de là – mais au moins à un minimum de considération après ce qu’il avait fait ! Il la rabaissait. Lui rappelant qu’il pouvait la tuer.

*Ha….ouais…et tu penses que cela va être facile de me tuer ? * songea-t-elle.

Les vestiges de colère qu’il lui restaient s’embrasèrent de nouveau. Cela ne se vit que dans ses prunelles. Son visage restait glacé. Intouchable. Lasher n’était pas auprès d’elle, mais elle n’avait pas peur. Non, elle était bien trop furieuse pour avoir peur. Heureusement qu’Heather n’était pas un vampire. Elle aurait eu un caractère plus que détestable et explosif.

Il lui racontait des charres. Elle l’écoutait, et elle n’en pouvait plus. Blablabla…pour me nourrir ! De belles conneries oui ! Sa mère avait eu la nuque brisée, cela n’avait rien à voir avec la soif de sang. Il la prenait pour une imbécile ou quoi ? Elle avait de nouveau envie d’utiliser mon « mauvais œil » mais le faire souffrir risquait d’écarter l’espoir d’une réponse sincère à tout jamais. C’est pourquoi, elle l’interpelle quand il tourna les talons.

- Reviens ! Ce n’est pas fini ! Tu n’as pas bu son sang cette nuit là, vampire. J’ai passé des heures auprès de son cadavre, il n’y avait aucune trace de morsure. Tu lui as lâchement brisé la nuque.

La haine se percevait dans son intonation. Une haine glaciale, peut être la plus dangereuse de toute. Celle qui rongeait et dépassait tout entendement. Heather serra les poings, la contenant au plus profond d’elle même pour éviter de blesser le meurtrier. C’était un effort surhumain qu’elle faisait là. Epuisant. Elle fixait le dos de cet homme qui faisait preuve d’autant légèreté avec elle, sans se rendre compte qu’il jouait avec le feu en ce moment même. Parce que ce qu’il allait répondre allait probablement lui sceller un destin funeste.

- Alors, dis moi la vérité.

Elle avait utilisé ce ton autoritaire que sa mère utilisait pour soumettre les esprits. Bien sur, il y avait neuf chances sur dix pour que le vampire –elle ignorait son nom- prenne simplement la poudre d’escampette la laissant plantée là au beau milieu de la forêt. Mais, elle espérait qu’il ne ferait pas. Au fond, elle priait pour qu’une réponse logique sorte de tout ceci. Mais elle pressentait que ce meurtre n’était qu’un acte purement gratuit. Il avait tué juste par caprice, comme Heather elle même l’avait fait pendant ses deux ans d’errance. Sans chercher à savoir le pourquoi ni le comment. Un geste instinctif. Cela serait la chose la plus difficile à accepter si le vampire le confirmait. Mais ce qu’elle appréhendait encore plus c’est qu’il ne sache même pas pourquoi il l’avait surnommée « Little Death ». Confirmant ainsi les paroles de Klaus sur l’avenir qui l’attendait. Elle craignait que derrière cet air bravache, il ne se cache qu’un instrument du Destin, qui s’assurait simplement qu’elle marche sur ce chemin préconçu pour elle. Et elle ne le souhaitait pas. Non, qu’il tue sa mère par vengeance personnelle, lui paraissait plus supportable.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ne pas se souvenir du passé est parfois très dangereux ! (Heather)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ne pas se souvenir du passé est parfois très dangereux ! (Heather)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» souvenir du passé....(libre)(pas d idée de titre)
» Quand un souvenir du passé ressurgit [Pv Ange]
» Un souvenir du passé qui revient et un ami qui tombe un point.
» Souvenirs du passé - anecdotes familiales
» Suis-je simplement ici pour me remémorer un souvenir ? [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bite me or Kill me :: Cimetière :: Archives :: Archive Sujet-