AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bite me or kill me est officiellement ré-ouvert !!! Bienvenue !!! Voté pour le forum ICI =)

Partagez | .
 

 He called me "Little Death"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: He called me "Little Death"   Dim 9 Juin - 18:54

Heather M. Whitthall
He called me "Little Death"

22 ans ◈ américaine ◈ célibataire ◈ bibliothécaire◈ bisexuelle
→ sorcière

feat. acteur
Anecdotes

---- > Elle est insensibilisée à la violence. Il peut se passer n’importe quoi en face d'elle, une explosion, un meurtre, des massacres, elle restera stoïque, impassible, vous fixant de ses deux yeux, calmes et tranquilles comme une mer d’huile.

---- > Elle n’a pas le sens du bien ou du mal. Il y a ce qui la blesse, ce qui lui fait plaisir et le talent. Qu’importe ce que vous faites, si vous êtes talentueux, elle vous appréciera
-> Très gamine et joueuse, il lui arrive de faire des bêtises simplement pour se distraire et voir ce qu’il va se passer.
--> Elle a aussi un franc parler qui peut faire mal.
--- > elle aime chanter pour communiquer avec les esprits
-->Elle aime son boulot qui lui permet de s’évader en bouquinant pas mal pendant ses heures de présence… Ce qui la caractérise c’est le profond ennui qu’elle ressent de l’existence, et la mauvaise estime qu’elle a d’elle même. Car Heather pense qu’elle ne peut que semer la mort autour d’elle, et le malheur. Pour faire passer l’ennui, et pour éviter de penser à son pouvoir du « mauvais œil », Heather adore faire 36 000 choses en même temps.

--- >Elle est la somme des contraires dans le sens où elle peut se montrer très sage et raisonnée comme puérile et capricieuse. Elle aime faire tout ce qu’elle veut ,aller dans des lieux insolites sans se faire gronder. 

--- > Malgré son apparence confiante,Heather a un énorme complexe d’infériorité face aux hommes, qu’elle cache en s’habillant de façon masculine quand elle sort, alors qu’elle adore les robes, quand elle reste chez elle, brouillant les repères pour ce qui est de son genre. Il lui arrive de se faire passer pour un garçon, notamment quand elle se promène la nuit, seule.

--- > Heather n’aime pas les humains et les autres en général. Ce n’est pas véritablement de la haine profonde viscérale, mais c’est comme une incompréhension vertigineuse de ce qu’ils sont comme si pour elle, il lui fallait comprendre ce que ressentent des lilas quand le vent se met à souffler. Elle ne leur fait pas confiance, d’ailleurs, elle ne fait confiance à personne. Elle ne se lie pas facilement aux gens, dans sa vie il n’y que sa mère –aujourd’hui décédée- et sa tante. Elle a simplement perdu foi pour les autres et pour leur bonté, pour elle, les autres ne peuvent que vouloir la blesser et la détruire. Heather ne montre pas ses émotions facilement, elle les cadenasse. Elle préfère rester froide et raisonnée, et ne veut surtout pas se lier d’amitié avec d’autres. Question de protection. .
surnatural in my life

Depuis toute petite, Heather a eu affaire à la magie, grâce à sa mère qui pratiquait l’ « expression ». Cependant, elle ne sait pas qu’il existe des gens comme elle et sa mère, ignore tout de la communauté des sorcières ou de l’existence des vampires, loups garous et hybrides. Elle a l’habitude d’avoir affaire aux esprits par contre.
Caractère

tenace • joueuse • réfléchie • curieuse • vive d’esprit • agoraphobe • froide • autoritaire • perfectionniste • lunatique• émotive


Histoire

« Il y a tout d’abord eu la fuite. Et cette fuite a perduré jusqu’à aujourd’hui, jusqu’à ce que j’arrive à Mystic Falls. Je ne me souviens même pas de ce que je suis censée fuir, mais la course est ma deuxième nature. Je dévale les rues, le vent de la nuit me fouette le visage, et j’ai l’illusion d’être libre. L’illusion d’être plus qu’une meurtrière. Triste mensonge. Tout ce que je sais c’est que je suis Heather Whitthall. J’ai vingt-deux ans et je suis différente. A l’âge de 10 ans, j’ai tué un homme. Et je continue de tuer. »

Chapter 1 : I can stop your heart


L’histoire d’Heather commence véritablement à l’âge où elle a découvert ses pouvoirs : soit 8 ans. Mais parlons en quand même de de « Avant ». Elle était heureuse, insouciante. Elle était une enfant. Puis, elle a subitement vieilli quand elle découvrit ce don du « mauvais œil ». Sa mère, célibataire, avait toujours su la protéger du monde extérieur, même si leur vie à toutes les deux n’avait rien de très stable. En effet, elles ne restaient jamais plus de quelques mois dans une ville. Sa mère fuyait. Encore et encore. Bien sur, Heather ne comprenait pas pourquoi elles devaient toujours partir ainsi. Elle se réfugia dans les livres. Heather avait tenté au début de se lier aux autres enfants, mais comme elle finissait toujours par partir, elle comprit qu’elle ne pouvait se lier à personne, et que les seules choses aux mondes qui pouvaient rester auprès d’elle semblaient se présenter sous la forme de pages et de caractères imprimés. Les voyages avaient du bon : Heather apprit de nombreuses langues ; le français, l’Italien, l’anglais..En lisant, elle apprenait énormément, petite fille sage, à qui sa maman faisait des tresses. Sa mère était une sorcière. Qui avait eu le malheur et la bêtise de collaborer avec des scientifiques pour réaliser une petite expérience parapsychique, pendant laquelle, elle devait pas la pensée faire arrêter le cœur d’une grenouille. Cataloguée rapidement en tant que phénomène de foire, elle avait ensuite quitté la Russie, enceinte de sa fille pour échapper à des expériences plus approfondies sur sa propre personne. Elle regretta amèrement son choix, même si cela lui avait fait gagner pas mal d’argent. Et elle accoucha d’Heather. Alors, il y eut les « autres ». Les souffles dans la maison, les murmures étranges et le craquement des marches… les esprits…le bébé attirait les esprits, et sans aucun doute, une fois grande, l’enfant serait aussi talentueuse que sa mère. La magie. Heather a toujours vécu avec sans vraiment comprendre pourquoi les humains ordinaires n’avaient pas accès à ce don. Sa mère pouvait rappeler les esprits des morts, elle pouvait déclencher la pluie…Elle utilisait également un autre type de magie, qu’elle appelait « expression ». Et la petite fille admirait sa mère. Celle ci n’avait aucune conscience du bien , sans pourtant être une sadique, et c’est pourquoi, les lois ont toujours paru très superficielles à Heather. La petite fille a ainsi grandi entourée de magie, et d’esprits protecteurs, dont un qui ne la quittait presque jamais et qui se présentait sous le nom de Lasher. Il devint le meilleur ami d’Heather. Et il y avait le « mauvais œil ». Elle l’expérimenta la première fois, lorsqu’une petite fille se mit à la chahuter à l’école. C’était une période assez troublée, où le rythme des déménagements s’accéléraient. Elle avait huit ans, habitait alors en France. L’incident n’avait rien de grave, une dispute d’enfant, sauf qu’Heather le prit très mal, la colère et un sentiment d’injustice l’envahit et elle fixa la fille droit dans les yeux, en lui lançant « sois maudite », avant de rentrer chez elle en pleurant. Quelques heures plus tard, la fillette avait été renversée par une voiture, et se trouvait dans un état grave à l’hopital. Au début, personne ne fit le rapprochement entres les paroles d’Heather et cet incident. Y compris sa mère, cependant, au fil des mois, ces incidents se firent plus fréquents. A 10 ans, alors qu’elle rentrait seule de l’école, sa mère ne pouvait venir la chercher, essayant de raccrocher les deux bouts, petit boulot sur petit boulot, elle tomba sur un monsieur étrange, qui avait la drôle manie de vouloir l’emmener avec lui. Elle ne prit pas peur tout de suite, mais quand il lui saisit le bras fermement pour la forcer à la suivre, elle se mit à gigoter pour s’enfuir. Seulement, il était bien évidemment trop fort pour elle. La terreur, la colère, ce mélange d’impuissance et de dégoût fit que son « mauvais oeil se déversa comme un torrent sur son agresseur. Il se figea, lâcha son bras et porta sa main à son cœur. Puis il s’écroula. Heather se mit à courir à toute vitesse à la maison. Quand sa mère rentra, elle la retrouva pâle et figée dans sa chambre, comme un fantôme. Elle eut énormément de mal à la faire parler. S’ensuivit une longue conversation. Sa mère lui expliqua, qu’elles étaient différentes. Que le mauvais œil était salutaire, et qu’elle avait bien fait de s’en servir quand elle en avait besoin. Que même si cet homme était mort, il le méritait. Mais qu’il fallait qu’elle promette de ne plus recommencer, de ne pas l’utiliser par pur caprice, car cela pouvait s’avérer dangereux. La police pouvait faire un rapprochement. Heather écoutait et elle comprenait qu’elle avait fait une méchante chose, pour que ce soit aussi répréhensible. EllE voyait que sa mère avait peur. Peur d’elle. Et elle s’en voulut encore plus, se mit à haïr ce pouvoir qu’elle avait, même s’il lui avait sauvé la vie. Elles quittèrent la ville le soir même pour un autre Etat. La vie continua. Sauf que sa mère se mit à mettre plus de distance entre elles, refusant de lui apprendre ses secrets de magie, de peur qu’elle ne devienne encore plus puissante et dangereuse. Au fond, elle ne pouvait s’empêcher d’être jalouse de sa fille. Elle l’inscrivit au cours par correspondance, et la jeune fille passe toute sa pré-adolescence et adolescence chez elle, et à la bibliothèque de la ville. Loin des autres, loin des contrariétés, elle n’avait plus la possibilité de faire du mal autour d’elle. Isolée, quasi muselée, elle se sentait prisonnière de son existence. Sa mère n’avait pas eu l’intelligence de lui apprendre à contrôler son pouvoir au lieu de la priver de tout contact, et elle le regretta amèrement par la suite.


Chapter 2 : Teenage Dream


Deux personnes dans une même maison, s’ignorant la plupart du temps, au plein cœur de la Louisiane. Heather passait du temps dans le jardin, allongée sur l’herbe à refaire le monde, plongée dans des livres de toute sorte : astrologie, philosophie, histoire…Qui vivait caché pouvait semblait dire vivre heureux. Pour la jeune adolescente, cela se vérifiait. Le visage de l’homme qu’elle avait tué ne la hantait plus, et le murmure des esprits dans la maison s’était évanoui depuis longtemps. Mais l’idée de tuer ne la quittait pas. Cette fascination morbide qu’elle avait eu en voyant l’homme s’écrouler, elle s’en souvenait parfaitement. Elle s’en voulait de penser ça, mais quelque fois, elle avait envie de recommencer juste pour ressentir de nouveau cette sensation grisante, d’énergie qui la traversait. Comme toute sorcière, elle était attirée par la magie. Sauf qu’elle ne connaissait que son côté noir et cruel. Un jour, elle ne put renoncer à la tentation, ses yeux se posèrent sur le chien de leur voisine, qui ne cessait d’aboyer aux heures inopportunes. Elle aurait pu minimiser la puissance du « mauvais œil » et le chien aurait succombé d’un quelconque accident, mais ce qu’elle désirait, c’était retrouver cette sensation perdue depuis cinq ans. A sa grande surprise, rien ne se produisit. Elle avait beau penser « meurs », son pouvoir ne se déclenchait pas. Plusieurs tentatives échouèrent. Jusqu’au jour, où elle rentra particulièrement énervée de la bibliothèque, et qu’une tuile tomba du toit pour s’écraser sur la tête du pauvre animal. Le mauvais œil était lié à ses émotions, et elle réalisait qu’elle était incapable de l’appeler à elle consciemment. Elle se sentait ignorante, et particulièrement futile et stupide après un tel échec. Elle se mit à poser des questions à sa mère. Sur les sortilèges, sur la manière de faire tomber la pluie. Celle ci refusa de répondre, et Heather se mit à la harceler des semaines durant. Jusqu’à ce qu’une dispute éclate. Agacée, sa mère avait voulu la faire taire en démontrant sa force par un petit numéro télékinésique, qui n’a eu le don que d’énerver sa fille unique.

«- Pourquoi tu t’acharnes, à ne rien m’apprendre ? Je veux savoir…je veux le contrôler ! Tu n’as pas le monopole de la magie pour toi toute seule ! »
- « Si je te l’interdis, c’est pour te protéger ! »- Mais de qui, hein ? Qui est ce tu fuis depuis tout ce temps ? Dis le moi
- Ca suffit Heather, retourne dans ta chambre !
- Ne me parle pas comme à une GAMINE ! Quand j’ai eu besoin de toi, tu n’étais pas là, ne me dis pas ce que je fois faire maintenant!
- Heather…Tu…

De nouveau, elle le sentit. La force intrinsèque qui se formait dans son ventre, sa poitrine, son cœur entier. Elle réalisa trop tard. Sa mère s’effondra. Arrêt cardiaque. Aussitôt, elle se précipita sur le téléphone, appela une ambulance. Horrifiée, elle n’osait s’approcher du corps de sa mère. Les secours arrivèrent. Elle ne mourut pas, au grand soulagement de sa fille. Mais, cela détériora considérablement leur relation. La peur était encore plus présente. Elle se dressait comme un mur. Intérieurement, Heather se demandait si elle était née pour semer le malheur autour d’elle. Elle tomba dans une période assez réflexive, se mit à s’habiller comme un garçon pour se balader le soir. Cependant, tout n’était pas si noir, car le fils d’un de leurs voisins vint lui rendre visite pour la soutenir après le « malaise cardiaque » de sa mère. C’était un garçon chaleureux, mais qui n’avait pas osé se manifester. Il ne fut pas effrayé par les manières distantes de la jeune fille, et son fréquent mutisme. Il lui demandait de lui faire la lecture, ou il venait bricoler dans le jardin qui faisait face au sien. Petit à petit, une amitié naquit entre eux deux. Et Heather se sentit moins seule, moins bizarre. Certes, elle ne pouvait pas lui dire qu’elle était une sorcière mais elle appréciait Zack. Elle aimait l’entendre parler, rire, lui parler du monde, qu’elle ne connaissait que très peu pour ainsi dire. Ce fut lui qui l’incita à revenir au lycée, à faire une scolarité normale. Elle avait beaucoup hésité, puis finalement, elle avait accepté. Ce fut affreusement dur pour elle. Très peu sociable, elle dut affronter nombre de quolibets de la part des cheerleaders et des pestes attitrées. Elle se forçait à maintenir son pouvoir et à canaliser sa colère. La volonté eut raison de son irritation. Si certains accidents se produisirent, ils restèrent minimes : chute dans l’escalier provoquant une cheville foulée, perte d’objet, maladresse soudaine etc…. Et la jeune sorcière –qui ne se reconnaissait pas sous cette appellation- finit par croire qu’elle pouvait avoir une vie tout à fait normale et acceptable. Vint la remise des diplômes, la fête de fin d’année, ces événements heureux qui laissent de bons souvenirs. Zack et Heather n’avaient de yeux que l’un pour l’autre, et même sa relation avec sa mère s’était un peu améliorée, vu qu’aucun incident majeur n’était survenu. La jeune fille se mit à faire des petits boulots, tout en étudiant à côté pour pouvoir devenir bibliothécaire, son rêve d’enfance, et sa mère avait enfin trouvé un job stable. On souffla en avril, la vingtième anniversaire de la jeune fille et….le destin fit sonner ses cloches. Un soir, la jeune fille rentrait de son travail au café pour trouver le cadavre de sa mère sur le sol du salon. La nuque brisée. Bizarrement, Heather ne hurla pas. La mort. Ce spectacle, elle l’avait vu tellement de fois. C’était comme une vieille amie qui venait lui rendre visite. Quand elle voulut s’approcher d’elle, un homme se matérialisa soudain devant ses yeux. Un vampire. Heather ignorait qu’ils existaient, elle se contenait de le regarder, sachant pertinemment qu’il n’était pas un esprit, mais qu’il n’était pas humain non plus. Son instinct le lui soufflait. Il fit un pas vers elle, et sentant le danger, elle lui fit le coup du « mauvais œil », visant à le tuer immédiatement. Celui ci se plia de douleur, prenant sa tête entre ses mains, mais il ne mourut pas. Elle avait beau essayé encore, rien n’y fit. La panique n’était pas très loin, mais Heather la chassa, essayant de trouver une solution à sa situation. Comment pouvait-il survivre ? Elle n’était pas loin de l’épuisement, mais son visage glacial ne démontrait rien. L’inconnu finit par sourire : « Intéréssant…encore plus douée que ta mère ». Et il disparut, après un « à bientôt, Little Death ». La jeune fille tiqua. Deux informations dans cette courte phrase : de un, il connaissait sa mère, et de deux, il savait quels étaient ses pouvoirs. Elle s’agenouille auprès de sa mère, la serra contre elle. Lui ferma les yeux. Solitude. Douleur. Un vent se mit à souffler dans le salon, balayant les objets légers qui vinrent se briser au sol. Elle ne se releva. Cadenassa son cœur. Resta ainsi des heures durant. Jusqu’à ce que la police n’arrive, alertée par des voisins des bruits de verre brisé. Ils voulurent arrêter la jeune fille. Tout se passa rapidement. Deux cadavres de plus dans la maison. La jeune fille tituba, épuisée. Elle prit le grimoire de sa mère, et quelques affaires de magie légères à porter, et s’enfuit. Pendant plusieurs jours, son « mauvais œil » fut en panne, après s’être épuisée à essayer de tuer le vampire. Heather quitta la Louisiane, se coupa les cheveux, et erra longtemps sur les routes. Comme une créature dénuée d’âme, elle errait, usant de son « mauvais œil » sans même s’en rendre compte. Elle traînait dans les bars, dormait sous les ponts très souvent, volait les personnes qu’elle avait tués, ou simplement assommés de son pouvoir. Jusqu’à ce qu’une tante éloignée la retrouve, et la remette dans le bon chemin lors d’une conversation. Elle lui apprit simplement qu’elle était une sorcière, que sa mère avait eu une conduite peur recommandable en utilisant les forces noires et en s’alliant aux …. Le dernier mot resta incompréhensible. Heather questionna sa tante, mais elle resta muette. Il y avait un mot « tabou » dans la famille, un mot qui engendrait pas mal de peur pour que sa tante ne veuille pas lui en dire plus. La jeune femme fit le rapprochement avec l’homme qu’elle avait vu près du corps de sa mère. Qui était-il ? C’était là, la clé du mystère, et peut être de la fuite qu’elle avait du mener toute sa vie avec sa mère. Elle en parla à sa tante, qui parut choquée qu’il l’ait surnommé « Little Death ». Ce surnom, Heather l’avait utilisé à maintes reprise, quand des inconnus éméchés venaient la draguer (et se prenaient des rateaux très souvent. Elle trouvait qu’il lui convenait bien. Après tout, elle n’était qu’un assassin. Sa tante la morigéna puis marmonna quelque chose sur un événement important, et ne put lui conseiller que de se rendre à Mystic Falls, où elle trouverait des réponses, et surtout quelqu’un succeptible de l’aider à apprendre la magie, car sa tante ne voulait pas non plus porter la responsabilité de lui enseigner. Heather s’y rendit donc, décrocha sans problème un poste à la bibliothèque, subjuguant tout le monde par sa culture disparate, et s’installa dans un petit studio. Ca fait une semaine qu'elle est à Mystic Falls, et se charge de décrypter le grimoire de sa mère



PSEUDO Willmania
AGE 12 ans à l’envers ^^ !
VOTRE ARRIVEE ICI
partenariat
AVIS SUR LE FORUM il me paraît sympathique et d’un joli bleu ^^
CODE REGLEMENT Code validé par Damon


Dernière édition par Heather Whitthall le Ven 14 Juin - 11:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: He called me "Little Death"   Dim 9 Juin - 19:04

Ooh, une autre sorcière.
Il nous faudra un lien. ♥️ Bienvenue, en tout cas. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: He called me "Little Death"   Dim 9 Juin - 19:04

Hey encore une sorcière ^^

Bienvenue parmi nous Heather.

Bonne chance pour ta fiche.

(Avril )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: He called me "Little Death"   Dim 9 Juin - 19:10

Waouuuh quelle histoire!
Bienvenue parmi nous !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: He called me "Little Death"   Dim 9 Juin - 19:12

Merci ^^

Valeria : ce serait chouette d'avoir un lien en effet ^^ faudra en discuter quand je serai validée :3

Niklaus : oui je fais des pavés tristes Mad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: He called me "Little Death"   Dim 9 Juin - 19:13

Bienvenue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

avatar

☇ Messages : 264
☇ Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: He called me "Little Death"   Dim 9 Juin - 19:26





Welcome in our family



Mystic Falls t'ouvre ses portes

Bienvenue parmi nous!
J'ai une heureuse nouvelle pour toi : tu es VALIDE
. Pour mieux te faire à cette petite vie, je t'invite à jeter un oeil aux intrigues, te faire une petite fiche de lien pour avoir plein d'amis Ici. Ainsi que faire toutes les demandes pour un logement, et même un téléphone. Si besoin, d'un scénario, n'hésite pas à suivre le modèle dans cette partie pour le créer et recenser l'avatar

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soa-samcrow.forumactif.org
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: He called me "Little Death"   Dim 9 Juin - 19:28

merci Rebekah ^^ et thanks a lot Damon de m'avoir validée
Revenir en haut Aller en bas

avatar

☇ Messages : 264
☇ Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: He called me "Little Death"   Dim 9 Juin - 19:32

Mais de rien, bienvenue parmi nous !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soa-samcrow.forumactif.org
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: He called me "Little Death"   Dim 9 Juin - 19:40

Bienvenue parmi nous ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: He called me "Little Death"   Dim 9 Juin - 20:03

Merci Caroline :3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: He called me "Little Death"   Dim 9 Juin - 20:11

Tes pavés tristes sont en tout cas super bien écrits Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: He called me "Little Death"   Dim 9 Juin - 20:31

quel beau compliment
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: He called me "Little Death"   Dim 9 Juin - 21:40



Dernière édition par Alice J. N. Weil le Mar 11 Juin - 11:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: He called me "Little Death"   Lun 10 Juin - 8:24

Merci Alice :3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: He called me "Little Death"   Lun 10 Juin - 8:56

J'aime beaucoup ta manière d'écrire Smile
Bienvenue ma jolie Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: He called me "Little Death"   Lun 10 Juin - 9:36

Merci Elena, c'est chou de dire ça ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: He called me "Little Death"   Lun 10 Juin - 9:49

Bienvenue et heureuse de pouvoir te compter parmi nous (a)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: He called me "Little Death"   Lun 10 Juin - 18:17

thank you Jersey, j'aime beaucoup ton avatar ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: He called me "Little Death"   Mar 11 Juin - 10:33

Bienvenue Very Happy !! Oui bon un peu en retard..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: He called me "Little Death"   Mar 11 Juin - 10:58

Merci Ashley :3 pas grave si c'est tard, c'est gentil de l'avoir dit ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: He called me "Little Death"   

Revenir en haut Aller en bas
 

He called me "Little Death"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Commande Death at Koten
» Cities of Death
» Mes Death Skullz
» Death Guard contre Crimson Fist de Tarkand
» [Validée]Death The Kid

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bite me or Kill me :: Accueil :: Présentations :: Présentations validées-